Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:19

 

 

       L'Heure d'été      Volume 10        Je descends du singe      

 

 

Marc Lavoine - Je descends du Singe


Né à Longjumeau, en banlieue parisienne, le 6 août 1962, Marc Lavoine grandit au sein d'une famille mélomane. Il commence dès l'adolescence à écrire des paroles de chansons, mais se montre plutôt attiré par le métier de comédien. Un petit boulot d'ouvreur à l'Olympia lui permet cependant de mettre un premier pied dans le monde du spectacle, en lui occasionnant quelques contacts, grâce à l'aide de la directrice de la salle, Paulette Coquatrix : de rencontre en rencontre, le jeune homme finit par être envoyé par le producteur Fabrice Aboulker pour chanter avec un groupe de rock lyonnais, Your Vice. L'expérience tourne court et Marc Lavoine remonte vite à Paris, pour tenter à nouveau sa chance comme comédien : il démarre pour de bon une carrière dans des téléfilms, et décroche un rôle dans la série Pause Café (aux côtés de Véronique Jannot) dont le grand succès d'audience lui apporte une soudaine notoriété.

 

 

Carrière musicale

Bien qu'il ait commencé comme acteur dans des rôles secondaires, c'est

avec la musique que Marc Lavoine s'est révélé au public. Sa voix chaude et

ses yeux clairs l'étiquettent rapidement comme « chanteur pour midinettes »

. En1985, il sort son premier album, Marc Lavoine, avec la contribution de 

Fabrice Aboulker, son compositeur. L'album s'impose rapidement au public. S'enchaîneront successivement les tubes comme Elle a les yeux revolver

le Parking des anges ou Bascule avec moi.

Il enregistre ensuite en 1987 un duo avec Catherine Ringer, chanteuse des Rita Mitsouko, intitulé Qu'est-ce que t'es belle (album Fabriqué). En 1989, Marc Lavoine sort son troisième album, Les Amours du dimanche, qui se vend à 30 000 exemplaires[réf. nécessaire]. L'année suivante, il écrit l'album Caribou pour la chanteuse québécoise Martine St-Clair sur lequel il interprète en duo la chanson Hemingway.

En 1992, il connaît un franc succès avec la chanson Paris, premier single de l'album du même nom. En 1996, Marc Lavoine sort son album Lavoine Matic et la chanson C'est ça la France qui recevra la Victoire de la Musique du meilleur clip en 1997.

Marc Lavoine monte en 1997 le journal Le Papotin, écrit par des enfants autistes. Dans cette logique, il crée l'association Le Papotin, avec l'intention d'aider les enfants autistes. Il écrira pour Calogero en 2009 le titre Nathan qui a pour sujet un enfant autiste (album L'Embellie).

En 2001, Marc Lavoine sort un album éponyme dont les arrangements sont enregistrés pour la première fois avec un orchestre philharmonique. Il contient quatre duos dont les tubes J'ai tout oublié et Je ne veux qu'elle avec, respectivement, Cristina Marocco et Claire Keim. En janvier 2004, il est nommé pour le prix de l'Artiste masculin francophone de l'année aux NRJ Music Awards à Cannes. L'année suivante sort son album L'heure d'été vendu à environ 60 000 exemplaires[réf. nécessaire].

Le 31 août 2009 paraît Volume 10 qui, comme son nom l'indique, est le dixième album studio de Marc Lavoine. Cet album contient deux duos : le premier, La Grande Amour, avec Valérie Lemercier ; le second, Lentement, avec sa fille Yasmine. La Semaine Prochaine est le premier single extrait de cet album.

Le 30 décembre 2009, la chanson La semaine prochaine est sacrée Chanson de l'Année 2009, dans une émission en heures de grande écoute sur TF1.

Le 10 septembre 2012 sort son 11e album studio Je descends du singe. L'album se classe numéro 1 des ventes dès sa sortie.

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.gala.fr/

Faux Rêveur (natural)

Militant du 100% naturel, il ne céderait pas, même sous la menace,

à un lifting ou à une injection de Botox.

Sur les femmes, tout ce qui est refait, surfait, le dérange.

Maquillées comme des voitures volées, seins siliconés, lèvres

repulpées et fesses liposuccées…

Passez votre chemin ! Le héros du Cœur Des Hommes n’a d’yeux

que pour la princesse Sarah avec qui il vit un conte de fées depuis 1994… Cinéphile, il admet aussi être fasciné par Ingrid Bergman.

L’actrice suédoise au regard intense est son icône de séduction absolue.

Mais attention, même s’il accepte les marques du temps et préfère les femmes sans fard, ce grand bavard est aussi un hypocondriaque taraudé

par l'idée de la mort...

Dans la musique, il a trouvé une part d’éternité. «Seules les

chansons d'amour restent, au final.»…

Et dire qu’il ne se trouve pas romantique !

 

    Cette chanson et sa musique sont vraiment superbe.   

 

 

http://www.gala.fr/

Les Yeux Revolver (la mine qui tue, et le cheveu qui tire)

Pour garder le teint frais, ce dandy applique la Crème Nirvanesque de Nuxe tous les jours… Le cheveu épais, ondoyant, un peu rebelle… Marc enduit sa crinière d’argile pour faciliter le passage du peigne et structurer le tout. Le seul coiffeur qui lui convienne c’est François Delpuech. Dans son salon rue de Courcelles, le visagiste est aux petits soins pour lui....
Sur scène, le chanteur viril reconnaît utiliser du mascara noir pour agrandir son regard turquoise… Un vrai connaisseur et un esthète qui s’assume ! Waouh !

   

 

 

La Mélancolie (au jour le jour)

Ce promeneur solitaire aime déambuler dans les rues de Paris, marcher sur les quais de la Seine ou dans le jardin du Luxembourg… Parfois, il se rend rue de Verneuil et passe une ou deux heures, devant la maison de Gainsbourg. Légèreté, sensualité, gravité… L’homme à la tête de chou a influencé son phrasé et son placement de voix. Personnalité repère et idole culte, Lavoine a toujours une photo de Gainsbourg dans sa loge… 
La photo justement, c’est la passion de cet artiste nostalgique qui collectionne Araki, le roi du bondage, et Peter Beard, le fou de l'Afrique. Surprenant, cet entiché d'art contemporain aime photographier son ombre. Ce Narcisse a plus de 300 clichés de son reflet sur tous les supports : eau, colonnes, sculptures… Une autre façon de jouer avec l'éphémère et de combattre la peur du vide…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (faune, flore ...)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens