Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 15:27

Le Champ Dolent, le roman de la terre

 

Réalisation : Hervé Baslé

avec : Jean Yanne (Jean-Baptiste), Yolande Moreau (Louise), Maurice Bénichou (Angelmon), Paul Crauchet (Jules), Antoine Basler (Jean-Baptiste jeune)

 

Jean-Baptiste et Louise sont paysans sur la ferme du Champ-Dolent. Des années 70 jusqu'à nos jours, ils vont vivre l'exode rural, la révolution agricole qui transforme peu à peu les paysans en agriculteurs et les fermes en exploitations agricoles...

 

 

Le menhir de Champ-Dolent est le plus important menhir dressé de Bretagne.

Situé sur la commune de Dol-de-Bretagne, il mesure près de 10 m de haut.

Ce menhir fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1889

Il a été à une époque surmonté d’un Christ en croix.

 

 

Menhir du Champ-Dolent.                                

 

 

 

Menhir du Champ Dolent - Dol de Bretagne (35)
 
Près de Dol se trouve le menhir du Champ Dolent. On dit qu’en ces lieux, une terrible bataille fut livrée entre deux frères et leurs armées. On dit aussi que ce combat fratricide fit couler tellement de sang que les flots versés suffirent à faire tourner la roue du moulin du vallon.
On dit enfin que le menhir serait sorti de terre pour séparer les deux frères et mit fin à l’hécatombe

 

 

La réalité : 


Le menhir du Champ Dolent : un exemple de christianisation réussie.
 

Le menhir du Champ Dolent est de dimensions impressionnantes.
9m30 du sol au sommet pour une circonférence de 8m70
à sa base et un poids estimé à 100 tonnes. Il daterait
du néolithique. Il pourrait venir du Mont-Dol à quelques kilomètres de là.
Le menhir a eut la chance de faire l’objet d’une christianisation.
Chance car pour les symboles païens les options se résument
souvent à christianisation ou destruction. Différentes images du
19ème nous montrent qu’une croix coiffa un temps le menhir.
Un témoignage de ce siècle nous apprend que cette croix
« succède à bien des autres depuis bien des siècles ». Par
ailleurs (au moins) deux légendes font du menhir un symbole
du divin. Notre légende, où nous avons vu que des variantes
en font une intervention divine, et la légende de la cathédrale
de Dol qui symbolise la victoire de l’église sur le Diable.
Enfin la croyance est aussi liée à la religion puisqu’elle
fait référence au jugement divin. Voici donc un bel exemple
de christianisation d’un lieu de culte celtique.

 

DOL DE BRETAGNE

 

 

Dol de Bretagne, Cathédrale Saint Samson

 

LE MONT DOL :

 

UN AN DE TRAVAIL SUR «LE CHAMP DOLENT» 

«Le Champ Dolent» a représenté un an de travail à temps plein pour G. Boutemy qui a cumulé différentes fonctions sur cette réalisation : conseiller animalier, régisseur d’extérieur et conseiller agricole. «Je devais trouver les véhicules, les objets adaptés aux différentes époques du film qui s’étale de 1914 à nos jours. Du fumier dans la cour à l’aménagement de gîtes en passant par le tracteur de 1950 et la stabulation de 1970.» Son rôle allait même jusqu’au casting des animaux et des quelque 300 «figurants techniciens», c’est-à-dire ceux qui devaient conduire les animaux, ramasser le blé, manipuler des outils... «J’avais un portefeuille à gérer». 

Il continue : «106 vaches différentes ont été sélectionnées pour le film. Pour l’époque de 1914, j’ai fait appel à un éleveur de petites bretonnes Pie noire avec des cornes. J’ai trouvé Rosalie, la Jersiaise mascotte du vacher dans le film, dans les Monts d’Arrée. Pour 1950, il m’a fallu chercher un troupeau de Normandes avec des cornes.» 

H. Baslé, soucieux de l’exactitude, a aussi demandé des conseils techniques à l’éleveur pendant l’écriture du scénario. «A un moment, il faut couper les cornes des vaches. J’ai exposé à H. Baslé trois méthodes (acide, cable ou scie), il a opté pour la troisième et un professionnel est venu réaliser l’opération sur le tournage.» 

Pour mener à bien ses responsabilités, G. Boutemy dispose d’un véritable réseau en toile d’araignée, «des gens sur qui on peut compter». Il a notamment fait appel à Jo- 
seph Gautier, un producteur de lait d’Argentré-du-Plessis, village où se situe la ferme du «Champ Dolent». Ce dernier se rappelle du jour où il a utilisé son tracteur pour dégager les voitures embourbées, ou encore quand il a amené de la paille pour que l’équipe de tournage puisse accéder au chemin boueux. Les joies de la Bretagne sous la pluie. 

L’agriculteur se remémore aussi la bonne humeur pendant le tournage. «Au début, nous appréhendions tous la rencontre entre nos deux mondes à priori opposés : l’agriculture et la télévision». Finalement, il n’y a pas eu de scission, au contraire. «Toutes les semaines, on trouvait une occasion de faire la fête autour d’un mouton grillé ou de «moules frites»...» J. Gautier annonce fièrement la représentation de sa famille dans le film : 4 générations ont joué. 

G. Boutemy a aussi demandé de l’aide à Henri Morel, producteur de lait et de porc à St M’Hervé. Ce dernier a prêté une trentaine de vaches Prim’Holstein et sa chienne de ferme «Yquem». Les agriculteurs, impressionnés notamment par l’efficacité de l’équipe, par les cascades, les décors, gardent un excellent souvenir de cette expérience. D’autant plus qu’Hervé Baslé dresse un portrait objectif et respectueux du monde agricole au fil des ans. Dixit les figurants qui ont eu le privilège de voir le film en salle il y a quelques mois. 

UN MESSAGE VRAI 

«Nous avons participé à l’opération avec notre cœur car le message véhiculé vers le grand public était plein de vérité», conclut G. Boutemy en évoquant vaguement un autre projet dans le cinéma pour le début de l’année prochaine. «Rien à voir avec l’agriculture cette fois.» Mais... «Silence, on tourne». 

Récits croisés de la vie paysanne sur un siècle 

Le «Champ Dolent» est une prairie où se dresse une pierre levée. «Un champ de la douleur qui a vu pleurer tant de monde. La pluie l’a moins arrosé que le chagrin des pauvres gens qui ont trimé dessus». La série télévisée d’Hervé Baslé s’articule autour de la vie complète d’un agriculteur : Jean-Baptiste, le narrateur du film. Le spectateur navigue du présent au passé. «Vue dans le souvenir, l’histoire prend une dimension plus forte et le présent vibre des échos du passé.» 

Le réalisateur mêle dans son histoire la rudesse des vies paysannes d’antan, la révolution terrienne, la fierté des agriculteurs pour leur métier et les secrets de famille. Le réalisateur a souhaité donner un ton juste à ce «roman de la terre». «La valeur documentaire sert de fond à l’histoire, comme un décor.» 

Agnès Cussonneau

 

 
 
 
  

LE CHAMP DOLENT EPISODE 3

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 14:37

 

 

Feu d\'artifice

 

 

 

 

 

Je suis complètement fanatique de ce château et de l'histoire de son créateur et premier propriétaire Nicolas FOUQUET.

A trop vouloir en montrer à Louis XIV pour lui faire plaisir,  le réjouîr

ce fût la goutte qui fît déborder le vase...

"à six heure du soir il était roi, à deux heure du matin il n'était plus rien"

 

Vaux-le-Vicomte comme vous le savez peut-être a servi de modèle

pour construire Versailles, suite à cette jalousie du roi envers la richesse

de Fouquet.

 

Nicolas Fouquetmarquis de Belle-Île, vicomte de Melun et Vaux1, né en janvier 16152 à Paris, mort le 3 avril 1680 à Pignerol, est un homme d'État français de haut rang3surintendant des finances à l'époque de Mazarin, procureur général au parlement de Paris

 

 

À partir de 1653, il fait bâtir un magnifique château à Vaux-le-Vicomte (actuelle commune de Maincy). Le domaine, acheté avant son accession à la surintendance, n'est que friches au milieu desquelles est construit un vieux château. Fouquet commence par racheter méthodiquement les terres alentour : l'ensemble du domaine représente, à terme, plus de 200 contrats, certains achats ne portant que sur quelques arpents de terre38. Il fait raser le village de Vaux, quelques autres hameaux et bois, détourner une rivière et arracher des vignes. En outre, des travaux d'adduction d'eau sont réalisés.

Il y fait travailler Le VauLe BrunLe Nôtre et Villedo. Il s'entoure d'une petite cour d'écrivains comme MolièreLa FontaineMadame de Sévigné ou Mademoiselle de Scudéry.

Le roi y vient pour la première fois en juillet 1659. Le 17 juillet 1660, Fouquet l'y reçoit de nouveau, accompagné par l'infante Marie-Thérèse que le roi vient d'épouser, alors qu'ils reviennent de Saint-Jean-de-Luz.

Le 11 juillet 1661, il reçoit une nouvelle fois la Cour. Louis XIV n'ayant pu assister à la fête, une autre est donnée le 17 août pour le monarque accompagné de ses 600 courtisans. Elle est somptueuse, avec jets d'eaux, feux d'artifice, ambigu (buffet) donné pour plus de mille couverts et supervisé par François Vatel et création de la pièce de Molière Les Fâcheux. Louis XIV, est furieux de voir tant de splendeur alors que ses propres demeures sont vides. L'origine de tant d'argent lui paraît suspecte. L'offre de Fouquet de lui donner Vaux ne fait que l'irriter davantage. Selon l'abbé de Choisy, Louis XIV aurait déclaré dans le carrosse qui le ramène à Paris à Anne d'Autriche : « Ah, madame, est-ce que nous ne ferons pas rendre gorge à tous ces gens-là ? »

 

LOUIS XIV

 

       Feu d\'artifice

Louis XIV dit Louis le Grand ou le Roi-Soleil, né le 5 septembre 1638 à Saint-Germain-en-Laye et mort le 1er septembre 1715 à Versailles, est un roi de France et de Navarre.

 

 

 

 

Secrets d’histoire – Nicolas Fouquet, le soleil offusqué

 

http://www.vaux-le-vicomte.com/

 

 

 

Né à paris en 1615, mort à la forteresse de Pignerol en 1680, Nicolas Fouquet est le fils d’un riche armateur breton qui avait été conseiller d’État et maître des requêtes.

Fouquet, remarqué par Richelieu, entre en tant que conseiller au parlement de Metz à l’âge de seize ans. En 1635 il devient maître des requêtes : il a à vingt. A la mort de Richelieu en 1642, il passe au service de Mazarin. C’est en 1650 qu’il achète la charge de procureur du roi au parlement de Paris. La protection d’Anne d’Autricheet de Mazarin lui vaut la charge surintendant des Finances ordinaires et extraordinaires en 1653. A la mort de Servien, autre surintendant en place en 1659, Nicolas Fouquet devient l’homme le plus puissant de France après Mazarin.

Pour bien comprendre comment Fouquet a pu s’enrichir, il faut savoir que les caisses du royaume sont au plus bas (suite à la guerre de Trente Ans, contre l’Espagne et à la Fronde). Les dépenses de l’État sont compensées par des billets assignés par un trésorier de France à l’une des fonds de l’Etat, par exemple une ferme.

 

 

 

Fouquet va commettre deux fautes qui vont précipiter son arrestation : son attitude pressante envers Mlle de La Vallière, maîtresse du roi et la fête fastueuse qu’il va donner à Vaux-le-Vicomte en l’honneur de Louis XIV le 17 août 1661. La réception est somptueuse, 80 tables, 30 buffets sont dressés, 6000 assiettes et 400 plats en argent. La table du Roi est garnie d’un service en or massif. Après le repas préparé par Vatel, les divertissements ont lieu dans les jardins. 1200 jets d’eau animent la fête ainsi que des concerts de musique, des joutes sur l’eau, des loteries où tous les numéros sont gagnants et une comédie jouée par Molière et sa troupe : « Les Fâcheux ». Un feu d’artifice termine le tout.

Cette fête ne sera très certainement pas la cause majeure de l’arrestation de Fouquet, mais elle y contribuera car le roi quitte Vaux le Vicomte vexé et irrité d’avoir vu tant de richesses étalées par un de ses sujet. Le 5 septembre 1661, il est arrêté par les mousquetaires du sous-lieutenant Charles Batz-Castelmore, sieur d’Artagnan à Nantes.

 

   

 

Le roi nomme une chambre spéciale composée surtout d’ennemis de Fouquet. Le procès va durer trois ans, Colbert et le roi vont utiliser tous les moyens possibles pour l’abattre : falsification de documents, corruption de juges, isolement total du prisonnier, à qui on refuse tout moyen de défense. L’opinion publique est aussi contre lui. Sa richesse, sa puissance lui ont suscité beaucoup d’envieux : il passe pour être l’affameur du peuple.

Fouquet se défend, conteste ses juges, fait paraître des mémoires justificatifs. Face à l’acharnement du pouvoir, l’opinion se retourne, et l’accusé devient martyr de l’absolutisme, les juges Lamoignon et d’Ormesson refusent d’obéir. Corneille, La Fontaine, Mme de Sévigné mettent leur plume au service de Fouquet. Le 20 décembre 1664, après des réquisitoires qui soulèvent l’indignation par leur ton haineux, l’accusé est condamné au bannissement perpétuel.

Louis XIV qui visait la peine de mort, use de son droit régalien pour aggraver la peine. Il transforme le bannissement en une réclusion à perpétuité. Il est conduit à la forteresse de Pignerol, enclave fortifiée française en Piémont où il survivra vingt ans.

Nicolas Fouquet a été rendu coupable d’avoir fait ce que tant d’autres avaient fait avant lui. Il fut le dernier surintendant des Finances de la monarchie ; en l’abattant, Louis XIV affirmait la puissance du roi face aux grands seigneurs

 

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 09:28

     

    Manon des sources est un film français de Claude Berri, sorti en 1986 tiré du roman éponyme de Marcel Pagnol. Il est le deuxième volet de Jean de Florette.

     

    Réalisateur : Claude Berri

    Producteur : Pierre GrunsteinAlain Poiré

    Scénario : Claude BerriGérard BrachMarcel Pagnol (roman)

    Photographie : Bruno Nuytten

    Montage : Hervé de LuzeGeneviève Louveau

    Musique : Jean-Claude PetitGiuseppe Verdi (thème)

     

    Distribution

    Yves Montand : César Soubeyran

    Daniel Auteuil : Ugolin Soubeyran

    Emmanuelle Béart : Manon

    Hippolyte Girardot : Bernard Olivier, l'instituteur

    Élisabeth Depardieu : Aimée Cadoret

    Margarita Lozano : Baptistine

    Yvonne Gamy : Delphine

    Ticky Holgado : le Spécialiste

    Patrick Portal : l'enfant de chœur

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 09:33

     

    Le concert unique de Laurent Voulzy pour France Télévisions diffusé le 25 janvier sur France 2
    06/01/2013 - 18h02
    •  7 
    •  108 
    • Partager sur :
    •  0 
    © Philippe Abergel
    Les inconditionnels de l’interprète de La Fille d’Avril ont rendez-vous le vendredi 25 janvier 2013 à 22h30 sur France 2 pour découvrir son concert enregistré en décembre dernier à l’église Saint-Eustache.

    Un nouveau numéro des Concerts Uniques de France Télévisions arrive dans quelques jours sur le petit écran. Après Bénabar au musée des arts forains, Cœur de Pirate au Petit Palais ou Julien Clerc à l’Opéra de Paris, c’est au tour d’un autre artiste français de prendre possession d’un lieu parisien pour un concert unique.

    Le groupe audiovisuel français a cette fois-ci misé sur Laurent Voulzy, le mythique interprète de Rockollection ou Le Pouvoir des fleurs. Le chanteur a fait un détour, en pleine tournée consacrée à son dernier album Lys and Love, les 17 et 18 décembre dernier à l’Eglise St-Eustache à Paris.

    Ce concert proposera aux inconditionnels du chanteur de découvrir ses nouvelles chansons et ses anciens tubes le tout entrecoupé d’interviews du chanteur.

     

     

     

    Partie 1 :

    Partie 2 : 

    Partie 3 :

    Partie 4 :

     

    Partie 5 :

     

    Partie 6 :

     

    album "LYS AND LOVE"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 11:05

                              

    EST DE RETOUR, VOICI LA SAISON 3

     

    Pour trouver un bout d’organe viable, le policier marseillais doit reprendre contact avec son père, interprété parPatrick Chesnais (Le Scaphandre et la Papillon, Le Code a Changé...) avec qui il était en froid depuis plusieurs dizaines d’années. Mylène Demongeot (Angélique, 36 Quai des Orfèvres…) fera également un petit tour par les docks de Marseille pour rencontrer son fiston, tandis que ce dernier sera aux prises avec Claude Brasseur(Fauteuil d’orchestre, Camping…), un trafiquant de faux billets.

     

     

    La série créée par Luc Besson  

     

     

    avec Vincent Elbaz et Tchéky Karyo va faire

    un retour musclé dont on ne sortira pas indemne

     

    La série qui avait connu un franc succès lors de son lancement il y a quelques mois, revient pour une saison inédite de 8 épisodes. 

    L'agent Vincent Libérati doit composer avec un nouveau partenaire au sein d'Hydra...

    qui n'est autre que Bertrand, le futur mari de son ex-femme Alexandra ! Une cohabitation

    houleuse en perspective entre ces deux rivaux.

    Vincent devra jongler entre ses missions à haut risque, la crise d'adolescence de sa fille Lola,

    les investigations périlleuses d'Alexandra autour de Koskas... sans oublier les enquêtes de

    sa soeur, le commissaire Juliette Libérati, convaincue qu'une cellule officieuse des services

    secrets oeuvre dans l'ombre contre le crime organisé !

     

    Dans la saison 2...

    Rapidement commandée après le beaux succès des premiers épisodes diffusés sur TF1, la deuxième saison de No Limit a été tournée au printemps dernier et arrivera à l'antenne dans quelques semaines, un an après la diffusion de la première, une rareté à la télévision française. Voilà ce que Franck Philippon a bien voulu nous confier sur la suite des aventures de Vincent et son entourage : "Sur la deuxième saison, on s'est permis d'utiliser la même boîte de jeu que lors de la première, mais en changeant un petit peu les règles. C'est ce qui est amusant quand ont travaille sur une série qui dure. D'un seul coup, on a Juliette qui court après son frère, Vincent, sans savoir que c'est lui. Cela justifie d'abord qu'ils se croisent un peu plus, et c'était une nécessité pour que leurs chassés-croisés ne paraissent pas artificiels. Et ça permet également d'avoir des scènes encore plus truculentes et de donner à Anne Girouard des scènes plus tendues à jouer. Alex, la femme de Vincent, se retrouve quant à elle à travailler autour du trafiquant qui est dans le colimateur de Vincent. Donc elle aussi se retrouve impliquée."

    source : Allociné

     

    NO LIMIT SAISON 3

    la saison 3 actuellement, qui aura encore un peu plus d'épisodes que la 2ème (ndlr : qui en contient 8), et on rechange à nouveau certaines régles, afin de surprendre le public et renouveler notre propre plaisir à écrire aussi."

     

    La série reposant en grande partie sur les secrets de Vincent, on a demandé à son créateur combien de temps il pouvait encore les garder : "Evidemment, plus le temps avance, plus un certain nombre de personnages commencent à découvrir tout ou partie des secrets de Vincent (...) j'ai déjà la saison 4 à peu près en tête. La saison 3 est née d'une conversation avec Vincent Elbaz autour d'une thématique et d'un pan du personnage qui l'intéressait. On se nourrit de ce que les comédiens ressentent. Cela nous inspire en retour. Tout n'est pas plannifié dès le départ. Je ne sais pas combien de temps la série va durer. Elle n'est pas infinie étant donné la santé de Vincent, mais j'ai encore des idées pour plusieurs saisons en tout cas."

     

     

                       

     

     

    retour sur la saison 1

     

     

    No Limit est une série télévisée familiale française, mêlant la comédie et l'action, créée par Luc Besson. Elle est déjà diffusée en Belgique depuis le 5 novembre 2012 sur RTL TVI. En France, la série est diffusée depuis le15 novembre 2012 sur TF11. Les deux derniers épisode de la série étaient diffusés le 29 novembre en France.

    Vincent Elbaz   Vincent Elbaz 

     

    Vincent, agent à la DGSE est atteint d’une maladie incurable. Il est contacté par un département secret qui lui propose un traitement expérimental en échange de missions spéciales sur le territoire français, qu’il accepte pour se rapprocher géographiquement de sa fille de 16 ans, de son ex-femme et de sa sœur, flic à la crime. Défis pour Vincent, il devra assumer en même temps la crise d’adolescence de sa fille, les états d’âme de son ex et éviter que sa sœur, flic, ne le reconnaisse alors qu’il n’est officiellement qu’un simple poseur d’alarmes…

     

    Vincent Libérati Vincent Elbaz 1 Lola Libérati Sarah Brannens 1 Juliette Anne Girouard 1 Alexandra Hélène Seuzaret 1 Bago Bernard Destouches 1 Tony Massart Damien Jouillerot 1 Col. De Boissieu Christian Brendel 1 Bertrand Rey Philippe Hérisson 1 Arthur Lefranc Makita Samba 1 Marie Dulac Vanessa Guide 1 Cdt. Nadine Leroy Véronique Kapoian 1 Bouly Jean-Marie Paris 1 Professeur Grimberg Franck de La Personne 1 Manon Ludivine Manca 1 Rémy Clément Brun 1

     

     

    Damien Jouillerot  Damien Jouillerot    - le comique de la série

     

    Quelques chiffres

    • 2 équipes de tournage
    • 9 millions d'euros de budget (un tiers supérieur à celui des autres séries de TF1)
    • 14 jours de tournage pour les deux premiers épisodes
    • 12 jours pour les 4 épisodes suivants
    • durée totale du tournage : 4 mois et demi

     

    Anne Girouard   Anne Girouard  si vous l'aimez dans Kaamelott

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 11:00

    Corsaires et Flibustiers ou Les Corsaires est un feuilleton télévisé français en 5 parties totalisant 13 épisodes de 26 minutes, diffusé du 24 septembre au 17 décembre 1966 sur la première chaîne de l'ORTF.

     

                                          Gif personnage pirate 150941

    Synopsis

     

    Ce feuilleton met en scène les aventures du capitaine Nicolas de Coursic, au temps des corsaireset des flibustiers.

    Distribution  

     

    Photo de Corsaires et Flibustiers            gif pirates

     

    Corsaires et flibustiers

                                         crane pirate os pistolet 030109

    Corsaires et flibustiers

     

                           Gif trésor et perroquet

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:57

     

     

     

    Cette mini-série est le premier volet d'une série relatant l'histoire de l'aviation au travers des exploits d'Édouard Dabert, pionnier fictif de la conquête du ciel. La suite est contée dans Le Temps des as (1978), La Conquête du ciel (1980) et enfin L'Adieu aux as (1982).

    C'est toute l'histoire de l'évolution de l'aviation qui est racontée par l'entremise d'Edouard Dabert. Ce feuilleton évoque les balbutiements de l'aviation à bords de ces engins volants, lourds, longs au décollage, qu'on surnommait les faucheurs de marguerite. Les joies, les espoirs, les déceptions, les défis à la pesanteur lancés par des hommes enthousiastes, passionnés, aujourd'hui célèbres pour leur ténacité et leurs exploits: Clément AderLouis BlériotGabriel Voisin, les frères Wright, le Comte ZeppelinOtto Lilienthal.

     

    Fiche technique[modifier]

    Distribution[modifier]

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:53

     

    Max la Menace (Get Smart) est une série télévisée américaine en 138 épisodes de 25 à 26 minutes, créée par Mel Brooks et Buck Henry et diffusée du 18 septembre 1965 au 12 avril 1969 sur le réseau NBC et du 26 septembre 1969 au15 mai 1970 sur le réseau CBS.

    En France, la série a été diffusée à partir du 8 septembre 1968 sur la deuxième chaîne de l'ORTF et rediffusée de 1986 à 1987 sur TV6 puis de 1987 à 1988 sur La Cinq dans l'émission Vive la télé et à partir du 3 septembre 2007 surDirect 8. À partir du 3 mai 2010Arte la rediffuse quotidiennement.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 14:08

    HIVER 2013 : Janvier , la neige s'installe du mardi 15 au jeudi 24.

     

    Promenades-Entrainements sur la neige.

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 21:02

    ELLIE  CROQUISON ( US Métro Transport )

     

    née le 10 juillet 1996

     

    CSC_0567.JPG

    Ellie CROQUISON à Wissous (28 octobre 2012): Championne d'ile de France

    cadettes de cyclo-cross.

    CSC 0394

          Ellie CROQUISON  encore à Wissous (91), 6 mois plus tôt (6 mai 2012)

    sur la route.

    P1200096.JPG

          Ellie CROQUISON en maillot "E KOI" rose à Rungis-Min (94), le 18 mai 2012,

    avec son "Papa", Bruno .

    CSC_0063.JPG

          Ellie à Fontenay-lès-Briis (91), avant le départ du cyclo-cross de l'US Métro,,,,,,,,,,,

    CSC_0060.JPG                                  CSC_0084.JPG

    ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,et en course.

    616589_194724350669057_1425908768_o.jpg

          Ellie et Laura GOERGEN .

    9471_539202186099319_1141248189_n.jpg

          Dossards .

    377077 335211953165011 100000286272063 1284523 1424689192 n

    Une chute d'Ellie aux Championnats de France 2012 (janvier)

    Partager cet article
    Repost0
    23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 20:45

    Les PONEYS de l'ETRIER CHIROQUOIS et les cavaliers

    du samedi 19 janvier 2013.

    CSC_1036.JPG

     

    PONEY-1009.JPG

     

    PONEY-1032.JPG                               CSC_1034.JPG

                                                                                                   David 

    PONEY-1043.JPG

     

    CSC 1042

    Partager cet article
    Repost0
    20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 18:38

    Hiver 2013 : grand week-end de neige pour ces 19 et 20 janvier.

    Mais à l'Etrier Chiroquois, (comme dans les autres centres), les cavaliers sont

    présents au rendez-vous.

    CSC_1013.JPG

    Elisabeth et PADSO traversent le centre équestre enneigé.

    CSC_1001.JPG                        CSC_1011.JPG

    Le bonhomme de neige réalisé par Alain GLOAGUEN, et Mariina avec Kadija.

    CSC_1042.JPG

    Les jeunes cavaliers aussi sont là sur les Poneys.

    CSC_0996.JPG

    Les obstacles sous la NEIGE de janvier.

    CSC_1002.JPG

    19 JANVIER 2013 .

    Partager cet article
    Repost0
    20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 18:08

    HOME - TRAINER

     

    Entrainement d'un jour de neige de janvier (20 janvier 2013)

     

    Que faire quand il y a 14cm de neige un dimanche matin ???

    Un tour à Rungis est impensable, sortir le vélo de cyclo-cross représente un risque

    au milieu des quelques voitures qui essayent de patiner dans les rues, courir à pied

    me passionne moins, surtout avec 1kg de neige accroché à chaque chaussures,

    même si je ferai 2km à la course à pied malgré tout après ma scéances pour 

    redétendre les muscles ; donc, je sors le Home-Trainer.

     

    Pour les coureurs actuels, ce Home-Trainer fût mon cadeau pour mon BEPC en juin 1975,

    il nécéssite un équilibre complet, n'ayant aucune attache entre les deux éléments, vélo-engin

    au sol.

     

     

    Scéance à 87-90 tours de pédales/minutes.

     Si mes chaussures ont une couleur "bizarre", c'est qu'elles m' ont servi sur le tournage de" la grande

    Boucle", le film de Laurent TUEL avec Clovis CORNILLAC et Ary ABITTAN, où j'étais la doublure de

    Bernard HINAULT; chaussures grises peintent en blanc au pinceau, les chaussures de la production

    étant trop grandes et celles de Bernard non disponibles !

     

    Partager cet article
    Repost0
    20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 12:09

                                    870514a3.gif

     

    APERITIF

    feuilletés pesto

    mini cuillère poulet orange

    verrine mousse thon courgette tomates

    saucisson au vin rouge


    ENTREE

          feuilleté aux  escargots


    PLAT

    dos de cabillaud en crumble de chorizo/parmesan

    haricots de la mer (algues ressemblants aux haricots verts, vendus exclusivement

                                       dans les magasins spécialisés et surtout en Bretagne)

    pâtes au citron      (en magasin bio)


    DESSERT

    mousse mangue/gelée orange

    fondant grand marnier

    glace sangria          (chez thiriet)

     

    Partager cet article
    Repost0
    19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 16:22

    Le mercredi 16 janvier 2013, le STADE RENNAIS F C

    se qualifie pour la finale de la COUPE DE LA LIGUE,

    en battant le FC Montpellier Hérault à Rennes.

    Finale le 20 avril 2013 au Stade de France; j'y serai, nous y serons

    avec Delphine et Stéphane .  (J'espère)

    CSC 0845

    7ème minute, Julien FERET ouvre le score.

    CSC 0841

     

    CSC_0865.JPG

    Derrière, Benoit COSTIL assure le spectacle par ses nombreux arrêts.

    CSC_0855.JPG

    Puis, Mevlût ERDING, marque à son tour: 2-0, le match est plié.

    CSC_0857.JPG

     

    CSC_0859.JPG

     

    CSC_0858.JPG

     

    CSC_0861.JPG

    L'entrée de Romain DANZE en fin de rencontre.

    CSC_0844.JPG

    Yann M'VILA et   (aidez-moi)

    CSC 0843

    Benoit COSTIL peut envisager le STADE de FRANCE .

    CSC_0863.JPG Romain DANZE.

    CSC_0848.JPG

    Anthony MOUNIER , adversaire malheureux de jour au micro de Danièle LAUCLAIR .

    CSC_0846.JPG

    Les journalistes de France TELEVISION :   et Jérôme ALONSO.

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 21:50

    Il a neigé sur le sud-ouest Parisien dans la nuit du 15 au 16 janvier 2013,

    et au petit matin, il faut aller travaillé : petit trajet sur les pistes cyclables

    de Wissous à Chilly-Mazarin (91) .

     

    Partager cet article
    Repost0
    16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 21:04

    Mercredi 16 janvier 2013 : base de Gravigny-Balizy, entre Longjumeau

    et Chilly-Mazarin (91).

    Entrainement de l'école de cyclisme de L'UC Longjumeau au Cyclo-Cross.

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:40

    Marcel SPOHN (Franche Comté)

    CSC_0789.JPG

     

    CSC_0795.JPG

          Je suis au départ du Prix des 3 communes à DELAIN (70) aux côtés de Marcel

    SPOHN (ASPTT Besançon), qui va l'emporter 2h46'50" plus tard en solitaire après

    les 102 km de cette course. (Dimanche 14 août 1977) .

    CSC_0793.JPG            CSC_0791.JPG

     

    CSC_0779.JPG

    Partager cet article
    Repost0
    14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 22:06

    Descente de VILLEJUST (91) : 14 janvier 2013

    Vitesse Maxi : 50 km/h

     

    Partager cet article
    Repost0
    14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 22:00

    Descente de FONTENAY-Lès-Briis (91) : 14 janvier 2013.

    Vitesse Maxi : 61,430 km/h

     

    Partager cet article
    Repost0
    13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 22:06

    Jeannie LONGO

    §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§neé le 31 octobre 1958 à Annecy.

    CSC 1057Jeannie LONGO aux 6 jours de BERCY

    en 1983, à sa descente de voiture (photo michel goupil).

    CSC_1166.JPG

     

    CSC_1170.JPG

    Championnats du Monde 1987 à VILLACH (Autriche): Les Champions- Stephen ROCHE

    (Irlande), professionnels , Jeannie LONGO (Féminines) et Richard VIVIEN (Amateurs).

    CSC_0801.JPG         CSC 0801

          Championne du Monde.

    CSC_1061.JPG

     

    CSC_0797.JPG                                  CSC_1059.JPG

    Championne de France.

    CSC_1164.JPG

    Partager cet article
    Repost0
    12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:25
      Louis Velle    


     

     

    Le 16 à Kerbriant est un feuilleton télévisé français en noir et blanc, écrit par Jean Cosmos et Jean Chatenet, réalisé par Michel Wyn, diffusé sur la première chaîne de l'ORTF en épisodes de 30 minutes le soir à 19 h 00, en 1972.

     


     

     

    Distribution

    Louis Velle

    Tsilla Chelton

    Elisabeth Alain

    Jean-Pierre Castaldi

    Lucien Hubert

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:11

     

     

     

    Chéri-Bibi est le héros d'un roman à épisodes de Gaston Leroux. Il met en scène un forçat accusé d'un crime qu'il n'a pas commis et qui, à la suite d'une opération de chirurgie esthétique, prendra le visage du véritable assassin : Maxime du Touchais. Sous les traits de celui-ci, Chéri-Bibi trouve le bonheur conjugal avec Cécily, la femme qu'il a toujours aimée. Mais Maxime du Touchais est le meurtrier de son beau-père.

     

    Condamné à l'origine pour un crime qu'il n'a pas commis, Chéri-Bibi est expédié au bagne dans un navire carcéral. Profitant d'une mutinerie à bord, il subit une opération de chirurgie esthétique entreprise par le Kanak, un de ses codétenus et prend l'identité du Marquis du Touchais, lequel a trouvé refuge au bord du navire avant d'être mis à mort. De retour en France, il trouve bonheur et joie de vivre auprès de Cécily, la femme du marquis dont il a toujours été amoureux en secret. Hélas, il apparaît bientôt que le Marquis, dont il a pris les traits, n'est autre que le véritable auteur du crime pour lequel Chéri-Bibi a été condamné ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 19:44

     

       J-Claude DROUOT   

     

     

     

    Thierry la Fronde est un feuilleton français en 52 épisodes de 25 minutes, diffusé du 3 novembre 1963 au 27 mars 1966 sur R.T.F. Télévision puis sur la première chaîne de l'O.R.T.F.

     

    Comment on a pu adorer cette série.

     

    Synopsis

    En 1360, le roi de FranceJean II, est prisonnier des Anglais, et le Prince de Galles, Édouard de Woodstock, fils aîné du roi d'Angleterre Édouard III, occupe une bonne partie du royaume de France.

    Un jeune seigneur solognot, nommé « Thierry de Janville », décide de résister aux Anglais, et se donne pour mission de délivrer son roi.

    Un jour, son intendant Florent de Clouseau  le trahit et, comptant mettre la main sur ses terres, le livre aux Anglais. Il est alors fait prisonnier dans son propre château. Comme il connaît bien les lieux, il ne tarde pas à s'évader avec l'aide d'un hors-la-loi.

    C'est ainsi que débutent ses aventures. Il parcourt la forêt et se constitue, au hasard des rencontres, une bande de compagnons prêts à tout pour l'aider dans sa tâche : Bertrand, Jehan, Pierre, Judas, Martin, Boucicault et Isabelle.

    Comme son arme favorite est la fronde, il se fait désormais appeler « Thierry la Fronde ».

     

    ·         {C}Si le paysage de la série est bien un paysage de SologneJanville est une commune de la Beauce.

    Le château du Moulin à Lassay-sur-Croisne a servi de décor pour la série.

     

    Le thème musical au cor a un rythme évoquant le galop d'un cheval.

     

     

     

    500x691 - Thierry la Fronde (Télé Série Verte) Le piège d'or           500x691 - Thierry la Fronde (Télé Série Verte) L'épée et le collier            500x685 - Thierry la Fronde (Télé Série Verte) La trahison de Jancé

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

    Partager cet article
    Repost0
    12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 10:00

           

              Savez-vous QUI est ce mystérieux bandit au visage recouvert
    d'une cagoule qui signe d'un « Z » ses crimes monstrueux ?
    Mais c'est Zigomar ! Zigomar, né de l'imagination de Léon Sazie.
    Et cet autre, ce « poète du crime », qui emprunte la personnalité
    de ses victimes ? Vous l'avez deviné, c'est Fantômas...
              Sanglants et fascinants héros, aujourd'hui bien injustement
    méprisés (quand ils ne sont pas tout simplement oubliés), qui
    firent frémir des milliers de lecteurs il y a quelques dizaines d'années...

     

     

     

    A CETTE EPOQUE LA, ON AVAIT LA TROUILLE... 

     

    Belphégor ou le Fantôme du Louvre ou Belphégor est une mini-série française en 4 « époques » (épisodes) de 70 minutes, en noir et blanc, créée, écrite et dirigée par Claude Barma, adaptée par Jacques Armand d'après le roman d'Arthur Bernède. Elle a été diffusée pour la première fois entre le 6 et le 27 mars 1965 sur la première chaîne de l'ORTF.

     

    Synopsis

    Un fantôme hante mystérieusement le département égyptologie du Musée du Louvre, des morts suspectes se multiplient. Un jeune étudiant, André Bellegarde, se lance à la poursuite de Belphégor dans une enquête pleine de rebondissements.

    Ce feuilleton est aussi un témoignage sur la vie quotidienne à Paris dans les années 1960. Avec les Puces, le Louvre d'avant la pyramide, les rues de Paris... Mais aussi sur intérieurs de français moyens ou les habitudes télévisuelles de l'époque : c'est ainsi que quand le personnage appelé Williams étrangle sa mère qui est une personne âgée, cela se fait hors champ.

     

            

     

    Distribution

     Juliette Gréco : Belphégor, Laurence Borel et sa sœur jumelle Stéphanie Hiquet

    Maison du Vésinet : la maison de Lady Hodwin

     

              

     

     

     

    Belphégor est joué par un mimeIsaac Alvarez. La seule possibilité de voir son vrai visage dans le feuilleton est de l'apercevoir lors d'un dîner auquel participe Bellegarde, dont il est un des majordomes.

    Claude Barma a retravaillé le scénario pour y ajouter une touche d'ésotérisme et actualiser l'histoire. Ainsi dans le feuilleton, le but de Belphégor n'est plus de retrouver le trésor des Rois de France, mais de retrouver le métal de Paracelse, secret des Rose-Croix.

     

     

    Les salles du musée du Louvre furent recréées dans les studios de Saint-Maurice.

    Une série animée inspirée du feuilleton a vu le jour en automne 2000 sur France 2, créée par Gérald Dupeyrot, réalisée par Jean-Christophe Roger, produite pour "Les Armateurs" par Mireille Roulé, dessinée par Frédéric Bézian.

    Au cours de sa diffusion, l'audience atteint 10 millions de téléspectateurs.

    C'est le Château de Médan qui a servi pour la demeure du diabolique Boris Williams.

    C'est une maison du Vésinet, près du lac de Croissy, qui a servi pour les extérieurs de la maison de Lady Hodwin.

    À la suite de son succès, après sa rediffusion en 1968, la série a été découpée en 13 épisodes, diffusés en 1978 sur Antenne 2.

     

        

    La demeure de l'infâme Williams

     

     

     

     

     

     

     et plus récemment le film

     avec Sophie MARCEAU  ...

     

     sorti en salles en 2001, réalisé par Jean-Paul Salomé

              

     

     

    Distribution

     

    4 avril 2001-8 mai 2001 : 1 958 978 entrées

     

                  

     

     

     

         

     

     

              

     

              

     

     

     

     

    BELPHEGOR

    Belphégor est une série télévisée d'animation fantastique française en 26 épisodes de 26 minutes, créée en 1998 par les productions France 2France 3Les ArmateursTooncanRG Prince, fabriqué par l'Usine à Image (Valenciennes) d'après le monde imaginaire Belphégor et diffusée à partir du 9 avril 2001 sur France 2. Au Québec, elle a été diffusée sur VRAK.TV.

    Épisodes

    1. Le seigneur des abeilles
    2. Le maître des rêves
    3. Le fantôme du templier
    4. Le secret de maître Flamel
    5. Le capitaine de Nekao
    6. Un métro a disparu
    7. Prince
    8. La folie aux rideaux noirs
    9. La stratégie du cavalier
    10. La preuve par 24
    11. En avant marche !
    12. Tenebra Lux
    13. Le masque de glace
    14. Opération Tornade de feu
    15. Le Hetzel oublié
    16. Rendez-vous à Cyberial Bazar
    17. L'œil
    18. Arrêt sur image
    19. L'ultime sacrifice
    20. La sixième licorne
    21. L'œil du dragon
    22. La dernière épreuve
    23. La vengeance de l'étoile bleue
    24. L'alliance
    25. Le secret de la tour Eiffel
    26. La cité infinie
    Partager cet article
    Repost0

    Présentation

    • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
    • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (faune, flore ...)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
    • Contact

    Recherche

    Pages

    Liens