Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 20:55

STADE  BRESTOIS  ( 29 )


 

CSC_0448.JPG   CSC_0447.JPG

Benoit LESOIMIER (Stade BRESTOIS 2011-2012-2013)

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 07:32

CSC_0262.JPG       

                                                                                 gif-noel-LCnqXRFdie.gif

 

Pour 4 petites cocottes   - Cuisson 10 minutes - Préparation 30 minutes

 

1 litre de moules nettoyées (ou 600 g de surgelées)

1 1/2 échalotes hachées

15 cl de vin blanc sec

2 cuil à soupe de coriandre

6 tranches de chorizo

1 pincée de safran

30 cl de crème

30 g de beurre, sel, poivre

       

Dans une casserole, faites chauffer le vin blanc

avec les échalotes hachées.

Ajoutez les moules, couvrez et laissez cuire 2 minutes,

remuez puis poursuivez la cuisson 2 minutes.

Egouttez les moules et garder le jus de cuisson.

Décortiquez les  (sauf évidemment si elles sont surgelées)


Coupez le chorizo en lamelles et faites le revenir au beurre

Ajoutez le bouillon des moules et laissez réduire de trois  quart.

Incorporez la crème, le safran, sel, poivre

et laissez mijoter 2 minutes.

 

Pendant ce temps, répartissez les moules dans les cocottes,

parsemez la coriandre et versez la crème au chorizo.

Couvrir les moules.

Passez au four pour chauffer à 180 °

 

 

Servir avec des tartines que vous aurez recouvertes

d'un mélange crème fraîche et gruyère râpé de façon

à obtenir une pâte épaisse.

Passez au four pour gratiner.

 

Vous pouvez également couper de la pâte feuilletée à la

taille de votre cocotte et poser au dessus et cuire à 180°

le temps que la pâte gonfle et dore.

 

 


 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 19:00

Chauve-sourisChauve-souris                                          Eclair

 

 

 

                        Chandelier

Cerceuil

 Frissons...Angoisse... trahisons

                                                                             à cette époque là, nous étions jeunes et

                                                                             l'ambiance était bizarre bizarre, vous avez

                                                                             dit bizarre !!! comme c'est bizarre !??

Série arrêtée en 1979  Créée en 1979 

Claude Jade : Véronique d'Hergemont

Jean-Paul Zehnacker : Comte Alexis Vorski

Yves Beneyton : Philippe Maroux

Georges Marchal : Antoine d'Hergemont

Pascal Sellier : François/Éric

Julie Philippe : Elfriede

Marie Mergey : Honorine

Peter Semler : Otto

Jean-René Gossart : Conrad

Dominique Marcas : Sidonie Archignat

Édith Perret : Gertrude Archignat

Perette Thevenon : Clémence Archignat                             Araignée

Armand Babel : Corréjou

Jean Le Mouël : LeGoff

Jean-Claude Jay : Le médecin-chef

Jean Bollery: Capitaine Lefore, du service des renseignements

Jean-Pierre Moreux : Joseph, le valet

Paula Dehelly : La mère supérieure

L'Île aux trente cercueils est une mini-série en coproduction française/belge/suisse en six épisodes de 52 minutes, librement adaptée du roman L'Île aux trente cercueils de Maurice Leblanc, et diffusée à partir du 21 septembre 1979 sur Antenne 2

 

 

                                                                               Croix

 

 

Synopsis

L'action se déroule en 1917. Véronique d'Hergemont (Claude Jade) est une jeune femme

de trente-cinq ans, devenue infirmière à l'hôpital militaire de Besançon dans l'espoir d'oublier

un passé qui la hante depuis quatorze ans. En effet, Véronique d'Hergemont ne peut se

pardonner la mort de son père et de son fils François, disparus en mer. La mort de ses

proches est en effet pour elle le châtiment pour avoir, contre la volonté de son père,

épousé le comte Vorski. Après avoir compris que son propre père avait enlevé l'enfant

pour le protéger, elle avait fui Vorski, qui s'était entre-temps avéré être un dangereux

mythomane, persuadé d'être appelé à un destin grandiose...

Ce passé tragique rattrape Véronique d'Hergemont lorsqu'elle découvre sa griffe

personnelle (V d'H) dans un film projeté à Besançon. Bouleversée, car sachant

que personne, hormis elle, son père et Vorski ne connaissaient cette signature,

elle entreprend des recherches en Bretagne, où a été tourné le film. Ses recherches

vont la conduire sur la piste de son père et de son fils qui, alors que tout le monde les

croyait morts, s'étaient réfugiés sur l'île de Sarek, plus connue dans la région comme

l'Île aux Trente Cercueils. Dès son arrivée, le cauchemar commence...

Des messages énigmatiques, une prophétie effrayante, la terreur superstitieuse des

habitants de l'île, des morts brutales... Véronique se retrouve bientôt seule sur l'île,

sans moyen de s'enfuir. Jusqu'à ce qu'elle découvre la vérité... Vorski, que l'on avait

déclaré mort, est sur l'île. C'est lui qui a tout manigancé, dans le but de s'approprier

le fabuleux trésor de Sarek, la légendaire Pierre-Dieu. Mais aussi pour se venger de

Véronique...


L'Île aux trente cercueils

L'Île aux trente cercueils

 

 

 

 

 

                                                                          Monstre

 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 19:23

Cloclo    

 

 

Claude François sur grand écran, l'itinéraire tragique d'une idole

 

DATE DE SORTIE : 14.03.2012

REALISE PAR FLORENT EMILIO SIRI

 

UN TRES BEAU FILM SUR LA CARRIERE DE CLAUDE FRANCOIS
IL FAUT SOULIGNER LE TRAVAIL REMARQUABLE DE JEREMIE RENIER
AFIN DE SE METTRE DANS LA PEAU DE CLAUDE JUSQU'A LUI RESSEMBLER
ET JUSQU'A CHANTER COMME LUI.  UN GRAND BRAVO.
Acteurs et actrices
Sa chanson « Comme d'habitude », véritable tube mondial
repris en anglais (« My Way »)par Frank Sinatra et Elvis Presley,
a été écrite suite à sa rupture avec la chanteuse France Gall. 

 
Podium le magazine de claude françois

Au début des années 70, Claude François est très agacé :
il vend des millions de disques et n'apparaît presque jamais
dans l'unique organe de presse destiné aux jeunes,
le journal "Salut les Copains". En 1972, il rachète un
fanzine toulousain : "Podium"...
                             
SES ENFANTS :
Marc et Claude (dit Coco)
Ce sont eux qui gèrent encore aujourd'hui le patrimoine musical
et les droits d'auteurs de leur père.
LA TRISTE FIN :
Des fans et des fleurs sur la tombe de Claude François
Il est mort le 11 mars 1978 : trente ans plus tard, jour pour jour, ses fans venus
de toute la France se sont retrouvés devant l’ancienne demeure du chanteur,
à Dannemois, en banlieue parisienne, avant d’aller se recueillir sur sa tombe.
CLAUDE FRANCOIS

Que s’est-il réellement passé le 11 mars ?

Depuis plusieurs semaines, l’applique de la salle de bain de Claude François avait tendance à pencher. Tous les jours, il la redressait et les fils électriques en soie avaient fini par se dénuder. Lorsqu’à 14H30, il prend son bain, il cherche une fois de plus à la remettre d’équerre, mais les fils se touchent.

Résultat : son corps fait masse et l’ampérage le traverse jusqu’aux extrémités. Les enquêteurs de la police judiciaire qui ont examiné la salle de bains ont posé un scellé à l’emplacement de l’applique (référencé "Procès verbal n°1164 du 11.03.1978 " ) qui s’est arrachée quand la compagne du chanteur l’a extrait de la baignoire pour tenter de le sauver. Celle-ci ne doit la vie qu’aux sabots suédois à épaisse semelle de bois qu’elle portait à ce moment-là.

L’auteur de "La dernière nuit de Claude François" a également retrouvé le pompier qui a prodigué les premiers secours au chanteur, le Major Jacquinot, qui était alors sergent. Son témoignage est formel : à son arrivée, le corps de Claude François était allongé, sans connaissance, entre la salle de bains et la chambre, il avait encore les cheveux mouillés et son index ainsi que son majeur portaient des traces de brûlure, suite au contact avec l’applique, tombée par terre. Pour tenter de le ranimer, le pompier a pratiqué un massage cardiaque : à un moment, le pouls est revenu, avant qu’un œdème pulmonaire ne mette fin à ses espoirs.

 Bertrand Tessier révèle également que le lundi précédent la mort du chanteur un électricien était venu réparer l’applique, vers 10 heures du matin. Mais pour accéder à la salle de bains, il fallait passer par sa chambre, or il dormait. L’assistante qui l’accompagnait n’avait pas osé le réveiller car il avait expressément demandé à ne pas être réveillé avant 13 heures. L’avenir appartient décidément à ceux qui se lèvent tôt…

 


 


 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 16:20

Premiers essais de Vidéos.

Samedi 15 décembre 2012; moniteur: Alain GLOAGUEN.

 


 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 13:27

ENCYCLOPEDIES CYCLISTES .

CSC_4486.JPG

Le Vélo de PAPA .

CSC_4488.JPG

Préface de Raymond POULIDOR .

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 12:36

Merry Christmas, Joyeux Noël, paysage sous la neige

 

Sachant que les enfants, c'est normal, doivent faire plaisir à tous,

et sont chez nous une année sur deux. Et bien, cette année,

nous serons tous les deux... et oui ...!!!


Alors comme vous avez pu le constater depuis quelques temps

je me suis associée avec Michel et  j'ai transféré sur son blog

mes recettes de cuisine et autres articles qui figurent en bas

de la liste.

 

J'aime cuisiner et faire plaisir à ceux qui m'entourent et que               

j'aime. Mais je n'ai enregistré ici que des recettes que je réalise

uniquement à certaines occasions, élaborées, ou sortant de

l'ordinaire... rassurez vous en semaine, nous sommes comme tout

le monde, nos repas du midi et du soir sont légers et vite fait,

poisson/riz, soupe complète etc etc....

sinon à ce rythme nous ne passerions plus dans les portes.

 

DONC, cette année pour deux, j'ai, et, pour la première fois

décidée de faire appel à deux enseignes du surgelés très connues

PICARD  et  THIRIET de tous et je ne ferai rien, sauf en profiter. 

 

signé : Elisabeth 


Voici nos deux menus :             

 

NOEL 

 

Petits fours salés


Délice de carpaccio de boeuf


carpaccio boeuf

cailles farcies au foie gras/morilles/rosti


onduline glacée marron/vanille

onduline.jpg

 

petits fours sucrées


                                      ligne de séparation, noël, nouvel an, fleurs blanches

 

 

AN

 

 

 

Petifs fours salés


Pressés de gambas à la tomate et aux fèves sur

fondant homardine et biscuit aux épinard


presse.jpg        

 


aiguillettes de carnard au foie gras/gratin de carottes


glace pour faire passer le tout, (là je verrai le parfum)


et sûrement des petits fours car comme nous adorons cela.

 

                                                 

 

par contre ne nous demandez pas les boissons, chez nous

pour nous, uniquement eau, eau gazeuse et cocktails de fruits,

et évidemment quelques chocolats, sinon ce ne serait pas 

logique.

 

QUOIQUE QUE VOUS FASSIEZ COMME MENU

Profitez de ceux qui vous sont chers, régalez vous, et n'ayez

aucun complexe, on  a qu'une seule vie, la gastronomie

est dans notre culture, et fiers nous  devons être.

 

 


 

                                            Gif scintillant noël, bonne année, trois chaussons




 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 10:40

 

                                                          gifs animés                             

 

 

   L'Île mystérieuse (Juan Antonio Bardem, Henri Colpi, 1973)

 

 

    L’Île mystérieuse est une mini-série italo-hispano-française en six épisodes de 52 minutes, créée par Jacques Champreux et Juan Antonio Bardem réalisée par Juan Antonio Bardem et Henri Colpi d'après le roman homonyme de Jules Verne et diffusée en 1973 sur la première chaîne de l'ORTF. Une version condensée de 96 minutes sortit en salles le 27 septembre 1973.

      

    Cette série met en scène les héros du célèbre roman de Jules Verne.

    DISTRIBUTION :  

    Omar Sharif : lecapitaine Nemo  ,  Gérard Tichy : Cyrus Smith  ,

    Philippe Nicaud : Gédéon Spilett  ,

    Ambroise Bia : Nab (Nabuchodonosor dit)

    Jess Hahn : Bonaventure Pencroff  ,  Rafael Bardem Jr. : Harbert Brown

    Gabriele Tinti : Ayrton  ,  Mariano Vidal Molina : Bob Harvey

    Rik Battaglia : Finch  ,

    Voix française du colonel La Rochette(Président du Tribunal militaire de Richmond)

    : J-P Darras

     

       

     

     

    (bttfportugal   )

     

     

                                                                           gifs animés

     

     

     

     

    LES PHOTOS :

    (naraniah   )

     

     

    LE LIVRE DE JULES VERNES :

    (MarcEnd77  )

    EMISSION  :

    (ArchivesALIA  )

     

     

    LES LIVRES  :

     

    ETC...

     

    Illustration: L'île mystérieuse - Jules Verne  Livre audio en 62 chapitres - Téléchargement chapitre par chapitre:

     


    verne_1857.jpg                          honorine 1857

     

    Jules Verne et  Honorine Morel sa femme, en 1857

     

    Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes, mort le 24 mars 1905 à Amiens

    est un écrivain français, dont une grande partie de l'oeuvre est consacrée à des

    romans d'aventures et de science-fiction (appelés du temps de Jules Verne roman

    d'anticipation). L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du

    centenaire de la mort de l'auteur.

    Biographie

    Les jeunes années
    Jules Verne est né à Nantes, dans le quartier de l'île Feydeau, le 8 février 1828.

    Il est le fils de Pierre Verne (originaire de Provins), exerçant la profession d'avoué,

    et de Sophie Allote de la Fuÿe, d'une famille bourgeoise nantaise de navigateurs

    et d'armateurs. Jules Verne est l'aîné d'une famille de cinq enfants, comprenant

    son frère Paul (1829-1897) et trois soeurs : Anna, née en 1836, Mathilde,

    née en 1839, et Marie, née en 1842. Il fait des séjours à Brains.

    La légende affirme qu'en 1839, à l'âge de 11 ans, le petit Jules se serait

    embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse.

    Son père l'aurait alors récupéré in-extremis à Paimboeuf. On dit que Jules Verne

    aurait avoué qu'il était parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine,

    Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père,

    il aurait promis de ne plus voyager qu'en rêve.
    Mais ce n'est qu'une légende enjolivée par l'imagination familiale. Dans ses

    Souvenirs d'enfance et de jeunesse, on apprend qu'il ne s'est qu'échappé,

    est monté à bord d'un voilier, qu'il l'a exploré, tourné le gouvernail, etc.,

    ce en l'absence d'un gardien. Ce qui lui vaudra la réprobation du capitaine.

    Les débuts littéraires

    Il fait ses études de rhétorique et de philosophie au lycée de Nantes, puis des

    études de droit après le baccalauréat. Il commence à écrire, des poèmes,

    une tragédie en vers. Il va terminer son droit à Paris en novembre 1848,

    bien plus intéressé par le théâtre. Il y fait la connaissance d'Alexandre Dumas,

    qui accepte de monter sa pièce Les Pailles rompues, en 1850, dans son

    Théâtre-historique, où elle y est jouée douze fois. Malgré le succès tout relatif

    de l'oeuvre, Jules Verne, qui vient de terminer son droit, refuse de succéder

    à son père à sa charge d'avoué. Il fréquente la Bibliothèque nationale,

    se passionnant pour la science et ses découvertes les plus récentes

    et se lie avec un ancien explorateur, Jacques Arago, devenu aveugle.

    Il publie ses premières nouvelles dans la revue Le Musée des familles :

    Les Premiers navires de la marine mexicaine et Un Drame dans les airs

    en 1851. En 1852, Jules Verne est engagé comme secrétaire au Théâtre-lyrique.

    Il publie Martin Paz, Maître Zacharius, Un Hivernage dans les glaces, ainsi que

    la pièce Les Châteaux en Californie et continue son oeuvre théâtrale,

    avec, notamment, Colin-Maillard, une opérette écrite avec son ami

    Michel Carré sur une musique d'Aristide Hignard. Représentée en 1853,

    l'oeuvre a un succès relatif (quarante représentations).

    En 1856, il fait la connaissance de sa future épouse, Honorine Morel,

    une amiénoise de vingt-six ans, veuve du Fraysne de Viane, et déjà mère

    de deux enfants. L'unique enfant de Jules Verne, Michel, naît le 3 août 1861

                                                                                    gifs animés

     

    NANTES  :   (que nous avons visité en 2008 - Nantes

    est d'ailleurs une ville très animée et très intéressante

    notamment par le musée de l'ile ou l'on retrouve des

    machines étonnantes sorties des livres de jules Vernes

    et l'éléphant qui se promène dans la ville)

     

     

    Le musée Jules Verne de Nantes

     

    Le musée

    A l'endroit où "Jules Verne a dû venir bien souvent contempler

    de cette hauteur le fleuvelà où il devient la porte du large et le chemin

    de l'aventure" (Julien Gracq, La Forme d'une ville),

    la Ville de Nantes a décidé en 1978, 150e anniversaire de sa naissance,

    de consacrer un musée à l'écrivain afin de restituer au public la richesse

    de ses collections verniennes.  Livres, manuscrits, documents,

    extraits des œuvres et illustrations, affiches, jeux et objets,

    invitent à un "voyage au centre de l'écriture vernienne".

     

     

    P1050288.JPG

     

     

     

    P1050285    P1050283.JPG

     

    La rénovation du bâtiment dans le cadre du centenaire de l'année

    Jules Verne en 2005 s'accompagnait d'un nouveau parcours

    muséographique avec supports multimédias.

    Ce parcours s'attache à faire connaître l'œuvre dans sa richesse

    et sa diversité en donnant à comprendre comment Nantes

    fut le creuset de l'œuvre vernienne : le visiteur pourra

    ainsi suivre ligne à ligne l'élaboration de l'œuvre à travers

    le "trésor des manuscrits".

    Cette démarche muséographique s'appuie sur les recherches les

    plus récentes auxquelles prend part le Centre d'études verniennes.

     

    LA SUITE SUR :

    musee-julesverne@mairie-nantes.fr

     

    P1050284.JPG

     

    P1050279.JPG  le Capitaine Némo

     

     Jules Vernes enfant

     

    P1050278

     

    P1050307.JPG

     

                                                      Gif animal elephant 174151

     

    TRES SPECTACULAIRE

    LE GRAND ÉLÉPHANT

     

    Il habite dans la rue centrale des Nefs. Quand l’animal majestueux part en promenade, c’est une véritable architecture en mouvement qui sort d’une cathédrale d’acier. Les 49 passagers à son bord embarquent pour un étonnant voyage sur l’Ile de Nantes. Chaque sortie du pachyderme est un spectacle unique offert à tous.

     

    P1050292.JPG

    Caractéristiques

    • 12 mètres de haut, 8 mètres de large et 21 mètres de long
    • 48,4 tonnes
    • Bois : tulipier de Virginie
    • Carcasse métallique irriguée par 2 000 litres d’huile hydraulique
    • Moteur 450 chevaux
    • Un salon intérieur avec portes-fenêtres et balcons
    • Une terrasse accessible par des escaliers
    • 3 différents parcours : environ 30 minutes
    • Vitesse 1 à 3 km à l’heure
    • Mise en mouvement par 60 vérins, dont 44 hydrauliques, 6 pneumatiques et 10 à gaz

     

     

    (John McKee)

     

     

    (Christian Moreau)

     

     

    Plus d'infos sur les Nefs des Machines de l'île

    et

    www.nantes-tourisme.com 

     

     

    P1050211.JPG     ANCIENNE USINE L.U 

     

     

     P1050503.JPG    P1050502.JPG

     

     

     P1050509.JPG       

     P1050321.JPG  A VISITER.

     

     

     

    LE CHATEAU DES DUCS DE BRETAGNE

     

     P1050167.JPG

     

    L'île Feydeau - le quartier Feydeau

    Près de vingt années de  travaux furent nécessaires pour combler

    une partie de l’Erdre et les bras de la Loire situés au nord de

    l’île Gloriette, soit entre 1926 et 1938.

    Dès lors, l’île Feydeau perdit son statut naturel que veulent rappeler,

    allée Turenne,  les parterres engazonnés et leurs bordures de granit

    évoquant l’eau du fleuve et les anciens appontements. Elevés sur

    un sol sablonneux, les vastes immeubles des riches familles d’armateurs

    ont ignoré ces changements: ils penchent, créant un effet optique

    des plus singuliers ! Bâtis essentiellement en tuffeau, parés

    de mascarons, dotés de balcons galbés en fer forgé, souvent organisé

    autour de cours intérieures aux escaliers voûtés, ces résidences

    expliquent et condamnent par leur faste toute la dimension à la fois

    intense et inhumaine de ce passé commercial. 

     

    P1050125.JPG

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 16:38

    Un autre club breton avec Rennes, Brest, EA Guingamp :


    Le Football Club de LORIENT (56) .

     

    CSC_1063.JPG

    Ludovic GIULY (dédicaces envoyées le lendemain de son but marqué en seizième de

    finale de la coupe de France : but de la qualification pour le FC LORIENT)

    CSC_0426.JPG

    Fabien AUDARD, Goal légendaire du F C Lorient.

     

    La ville de Lorient,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

    P1080686.JPG

    Le Port de LORIENT à deux pas du Stade du MOUSTOIR.

    P1080665.JPG

    L'Arsenal de LORIENT.

    P1080678.JPG

    La forteresse "Vauban" de PORT-LOUIS, en face de LORIENT.

    Partager cet article

    Repost0
    15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 11:18

     

                                               justice-police-16.gif

     

          images?q=tbn:ANd9GcRNTsoeR2TdrU_USEb7XEt

     

    Commissaire Moulin ou Commissaire Moulin, police judiciaire est une série télévisée française en 70 épisodes de 90 minutes créée par Paul Andréota et 

     Claude Boissol, diffusée du 4 août 1976 au 5 juin 2008 sur TF1, puis rediffusée

    sur NRJ12

     

    Synopsis

    Cette série met en scène les enquêtes de Jean-Paul Moulin, commissaire de police.

    Créée en 1976 par Paul Andréota et Claude Boissol, interrompue en 1982, la série Commissaire Moulin a été reprise en 1989 par son acteur principal, Yv

    es Rénier, et l'auteur de romans policiers Georges Moréas. Désormais intitulée

    Commissaire Moulin, police judiciaire (ce n'est pas à proprement parler la même

    série que celle créée en 1976, mais plutôt sa série dérivée), elle met en scène

    un Moulin devenu commissaire principal.

     

    Il faut dire que Commissaire Moulin est un vrai succès.

    Outre des audiences moyennes oscillant entre 6 et 9 millions, certains épisodes ont connu une audience remarquable. Ainsi, "Kidnapping" (novembre 2005), avec Johnny Hallyday dans de le rôle d'un braqueur, a attiré 9,8 millions de téléspectateurs surTF1. La présence de guest stars n'est pas étrangère à ces bons résultats : outreJohnny, les fans ont pu aperçevoir également Guy Montagné (de 1976 à 1978, il fut Guyomard), Jean-François Stévenin, Astrid Veillon, Jennifer Lauret (la fille de Julie Lescaut) ou encore Xavier Deluc, également flic de la Section de Recherches ( TF1). Diffusée à intervalle irrégulier depuis plusieurs années, leprochain épisode de la série, marqué par le départ à la retraite de Guyomard, devrait être diffusé le jeudi 5 juin à 20h50 sur TF1.

    Avec : Yves Rénier (Commissaire Moulin), Clément Michu (Guyomard), Natacha Amal (Samantha Beaumont), Samantha Rénier (Marie Moulin), Bernard Rosselli (Léon Guermeur), Guy Montagné (Guyomard), Jean-Pierre Kérien(Rocard), Jean-Luc Moreau (Alex), Diane Simenon (Poupette), Laurence Charpentier (Lolo), Annie Balestra (Baba), Tchee (Le Chinois), Francis Lax(Directeur de la PJ), Régis Anders (Directeur Adjoint de la PJ).

     

            La-derniere-Affaire_portrait_w858-13-.jpg    

     

     

     

    La-derniere-Affaire_portrait_w858-1-.jpg

     

     

     

    La-derniere-Affaire_portrait_w858.jpg

     

    Distribution :

     

    Yves Rénier : Commissaire Jean-Paul Moulin

    Clément Michu : Inspecteur Galland et aussi Commandant Pierre Guyomard puis Commissaire (à titre posthume)

    Guy Montagné : Guyomard

    Jean-Pierre Kérien : Rocard

    Jean-Luc Moreau : Alex

    Diane Simenon : Poupette

    Laurence Charpentier : Lolo, ex-femme de Jean-Paul

    Natacha Amal : Samantha Beaumont, ex-femme de Jean-Paul

    Anne-Charlotte Pontabry : Docteur Sophie Moulin, femme de Jean-Paul

    Anie Balestra : Baba

    Tchee : Le Chinois

    Francis Lax : Directeur de la PJ

    Régis Anders : Daubertas, Directeur Adjoint puis Directeur de la PJ

    Samantha Rénier : Marie Moulin, fille de Jean-Paul

    Boris Roatta : Frédéric Moulin, fils de Jean-Paul (sauf dans l'épisode Honneur et Justice)

    Bernard Rosselli : Commandant Léon Guermeur

    Alice Béat : Lieutenant Charlotte Marszewski

     

     

    Commentaires

    Le réalisateur et ancien policier Olivier Marchal a joué dans la série et participé au scénario de plusieurs épisodes.

    Le chanteur Johnny Hallyday tient le rôle du méchant dans l'épisode Kidnapping.

    Pour la petite histoire, Yves Rénier utilise régulièrement ses

    propres motos pour les tournages des différents épisodes (Ducati

    Honda 750 NRHonda X eleven, Yamaha R1).

    Dans l'épisode Un coupable trop parfait, il est expliqué que le commissaire Moulin est né en Suisse, à Berne, ce qui dans la

    réalité est également le cas de son interprète, Yves Rénier.

    L'épisode Syndrome de menace, écrit et réalisé par Yves Rénier

    lui-même, est en partie autobiographique, puisqu'il s'inspire des problèmes cardiaques qu'a connus l'acteur.

    Le jeudi 5 juin 2008, TF1 a diffusé un épisode du Commissaire Moulin intitulé La Dernière Affaire (tourné deux ans plus tôt), puis

    a interrompu la diffusion de la série3,4. Contrairement à ce que son

    titre pourrait laisser penser, cet épisode n'est pas le dernier épisode de la série, mais l'avant-dernier : le titre fait référence à la dernière enquête du personnage du commandant Guyomard, interprété par Clément Michu. L'épisode Bavures n'a donc jamais été diffusé

    sur TF1 mais sur TV Breizh et sur d'autres chaînes francophones

    en Belgique et en Suisse.

     

     

    Yves Rénier, né le 29 septembre 1942 à Berne en Suisse,

     est un acteur, un scénariste et un réalisateur français.

     

    Biographie

    Yves Rénier naît à Berne en Suisse d'un père français et d'une mère

    anglaise. Il débute sa carrière cinématographique en 1961 dans 

    Le Comte de Monte-Cristo. Après cette première expérience, sa carrière

    ne démarre pas en flèche et il enchaîne péniblement quatre films dont un

    de Jean-Pierre Mocky. Mais il tient un rôle de vedette dans Belphégor de

     Claude Barma, une série en quatre épisodes qui a, en 1965, un retentissement national. Il fut surtout connu dans la série télévisée Les Globe-trotters avec

    Edward Meeks en 1966, ces deux aventuriers qui feront le tour du monde

    avec leurs seules économies. Il s'essaiera ensuite à la chanson dans l

    es années 1970-1980 avec Boris Bergman dans PCV.

    C'est véritablement son personnage du Commissaire Moulin qui lui

    offre la notoriété. Créée en 1976 par Paul Andréota et Claude Boissol, la série télévisée fut tout d'abord interrompue en 1982, puis reprise en 1989 par Yves Rénier lui-même et Georges Moréas, auteur de romans policiers. La série accueille notamment de nombreuses personnalités célèbres comme Johnny Hallyday ou Véronique Jannot. L'acteur y écrit une dizaine de scénarios

    et se lance dans la réalisation. La série prend fin en 2008.

    Yves Rénier alterne en parallèle quelques rôles au cinéma, notamment avec Bertrand Blier en 1990Jean-Marie Poiré en 1995 ou encore 

    Jean-Jacques Beineix en 2000. Moins connu pour ses doublages voix,

    il s'est pourtant illustré en faisant le doublage français de Burt Reynolds

    Chuck NorrisPaul HoganTommy Lee Jones ou encore le personnage

    de Rick Hunter (Fred Dryer).

    En 2005, Yves Rénier apparaît également dans le feuilleton estival Dolmen,

    aux côtés d'Ingrid Chauvin, qu'il retrouve l'année suivante pour un téléfilm,

     Le Monsieur d'en face. En 2007, c'est dans le film 3 amis, de Michel Boujenah qu'Yves Rénier renoue avec le cinéma, accompagné de Kad Merad et Mathilde Seigner. Jusqu'à la fin 2008, Yves Rénier réalise la fiction Kalach avec Gérard Lanvin et Gérard Depardieu dont le tournage

    se déroule en France et en Thaïlande.

    ETC ETC…

    TOUT sur Y.Renier sur Wikipédia

     

    Yves Rénier entouré de ses fils Jules et Oscar et sa femme Karin dans leur maison de Saint Barthélémy le 10 août 2012.   Yves Rénier entouré de ses fils Jules et Oscar et sa femme Karin dans leur maison de Saint Barthélémy le 10 août 2012.

     

    Yves Rénier au photocall de Médecin en chef à la santé, au 14e Festival de la fiction TV de la Rochelle le 15 septembre 2012. 

     

    Yves Rénier entouré de ses fils Jules et Oscar et sa femme Karin dans leur maison de Saint Barthélémy le 10 août 2012.

     

    IL A JOUE EGALEMENT DANS :    

     

    Les Globe-trotters      arton30972.jpg

    Synopsis

    Rêvant de découvrir le monde, un jeune journaliste français ne

    supporte plus de devoir attendre et de supporter les quolibets.

    Emmenant avec lui son meilleur ami, un photographe américain

    aussi fauché que lui, c'est sans un sou en poche que les deux

    intrépides jeunes hommes s'embarquent pour un tour du monde

    improvisé de l'Asie à l'Amérique du sud. Pour y parvenir, ils se

    reposent sur leur bonne fortune, leur habileté à relever les défis

    et à séduire les jolies demoiselles… tout en se méfiant de leur

    don pour se retrouver là où il ne faut pas.

    510.jpg   755.jpg    Les Globe-trotters   Les Globe-trotters    Les Globe-trotters    ORTF/FLF Télévision

     

     

    Les Globe-trotters

    1966 à 1968 - France - Aventures - 39 x 30 min

    Réalisation : Claude Boissol et Jacques Pinoteau

     

    Auteurs & scénaristes : Claude BoissolJacqueline Cartier

    Jacques EmmanuelRené Havard et Albert Husson ... 10 auteurs et scénaristes au total

    avec : Yves Rénier (Pierre), Edward Meeks (Bob) et Gillian Hills (Nancy (1966)

     

     

     BELPHEGOR

    Belphégor ou le Fantôme du Louvre ou Belphégor est une mini-série française en 4 « époques » (épisodes) de 70 minutes, en noir et blanc,

    créée, écrite et dirigée par Claude Barma, adaptée par Jacques Armand 

    d'après le roman d'Arthur Bernède. Elle a été diffusée pour la première

    fois entre le 6 et le 27 mars 1965 sur la première chaîne de l'ORTF.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 23:11

    A ce jour (15 décembre 2012), ma dernière victoire :

    FONTAINEBLEAU , le 13 Mars 2011 sur le circuit en triangle de 5 km100,

    circuit de l'aqueduc sur la D.148.

    VCFA 089-copie-1

     Ma victoire à Fontainebleau (77) par un dimanche très frais de ce début mars 2011.

    Sous l'oeil des commissaires, Roger RIBON et Murielle CANFIN .

     

         Classement:   1er Michel GOUPIL  (EC Neuilly-Plaisance)

                                    2è  Jean-Pierre LORMIER (CC Coulommiers)

                                    3è  Rolland TAIARIOL   (Paris CO)

                                    4è  Gérard   FADE     (US Montfermeil)

                                    5è  Nicolas  DI IORIO    (ECNP)

                                    6è  Denis   BARRE  (VC Fontainebleau Avon)

                                    7è  Gérard  SERGUES  (ECNP)

                                    8è  Albert  CADIN   (AS Chelles)

                                    9è  Alain  PAIRON  (VC du Sénonais)

                                   10è Balthazar  POMA  (AS Varennes)

     

    P1170296

          Les vainqueurs: le VC Fontainebleau-Avon par équipes, Jean BAJEUX (CS Brétigny)

    en D3, ,,, et moi en D4 .

    P1170287

     

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:48

    Le club de mes débuts et de mes 18 premières années de compétitions.

    CSC_0281.JPGUne remise des récompenses

    de l ' A B C avec M. Jean-Claude SICAUD et Yves GOUPIL au micro (mon "Papa")

    P1190147  P1160065

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:34
    Humour et vélo dans les journaux.
    Humour et vélo dans les journaux.

    Les dessins humoristiques dans les journaux, en rapport avec le vélo.

    humour3.jpg


    humour-1.jpg

    "Les blagues pas drôle des ch'tis"

    velo-au-lit.jpg

     

    VTT.jpg

     

    563218_392622137500834_137811074_n.jpg

     

    523466_10151525392154916_503524754_n.jpg

     

    02-07-12.jpg

     

              156456_3988060234671_280012342_n.jpg

    Humour et vélo dans les journaux.
    Humour et vélo dans les journaux.
    Humour et vélo dans les journaux.
    Humour et vélo dans les journaux.
    2015
    2015

    2015

    supporters et actus 2015
    supporters et actus 2015
    supporters et actus 2015

    supporters et actus 2015

    Humour et vélo dans les journaux.
    Humour et vélo dans les journaux.

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:17

    Le RPM™ est le programme de cyclisme en salle, dans le cadre duquel vous roulez au

    rythme d'une musique entraînante. Prenez la route avec votre coach qui guidera le peloton

    par monts et par vaux, sur le plat, dans les ascensions, les contre-la-montre et "l'interval

    training" (entraînement fractionné). Découvrez l'athlète qui se cache en vous. La sueur et

    les calories brûlées feront monter votre taux d'endorphine.

             

     

     

    2

    La vitesse et l'intensité augmentent à mesure que vous vous rapprochez de votre cadence maximale. La route est plane jusqu'à une petite colline conçue pour échauffer les muscles qui vous serviront dans la montée. Puis, votre instructeur vous guide à travers les positions, la résistance et l'intensité. Une brève récupération avant de repartir à l'attaque de nouveaux défis.

    RPM_typical

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:05

    Une bonne surprise , mardi 11 décembre 2012:

    La nouvelle piste entre le sommet de la côte de Favreuse et la route de Saclay.

    Photo0254.jpg

    Un bitume tout neuf, le long du ruisseau qui serpente sur le plateau de Saclay.

    Photo0253.jpg

    Partager cet article

    Repost0
    14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 19:25

    R   P   M

      Photo0255.jpg

          R   P   M  avec les vélos de la salle de Chilly-Mazarin:

    C'est ma fille Delphine qui en commençant son activité en salle de FITNESS,et en

    m'en parlant régulièrement, m'a incité à venir tester le " R P M ", correspondant de 

    très prêt à mon sport, le cyclisme.

     Hier, jeudi 13 décembre 2012, nous faisions notre premier cours tous les deux.

    Une intensité énorme, de la vélocité, de la puissance, du rythme,,,,, une alternance

    d'efforts en musique,, une belle expérience,,, à renouveller.

      Et un bon moment partagée avec Delphine.

    20121213_184805.jpg

    La salle des 15 vélos de R P M du centre "FITNESS"  -ENERGIE FORME- de CHILLY-

    MAZARIN (91).

     

    20121213_184816--1-.jpgPremier contact 

    avec le matériel.

     

    Une bonne ambiance à Chilly-Energie-Forme.

    Des moniteurs entrainants et dynamiques.

     

              

    L'accueil du centre "ENERGIE FORME" de Chilly-Mazarin.

     

     8 AVENUE DU PRESIDENT MITTERAND 91380 CHILLY-MAZARIN .

     

    Photo0259.jpg  Photo0260.jpg

    Partager cet article

    Repost0
    13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:04

     

      lettre L. Gif animé gratuitlettre U. Gif animé gratuitlettre P. Gif animé gratuitlettre I. Gif animé gratuitlettre N. Gif animé gratuit

     

     

     

     

          

    Arsène Lupin est une série télévisée en coproduction françaiseouest-allemandecanadiennebelgehollandaisesuisseitalienne et autrichienne en 26 épisodes de 55 minutes, créée d'après le personnage de Maurice Leblanc, coproduite en France par Jacques Nahum pour l'ORTF, et diffusée entre le 18 mars 1971 et 16 février 1974 sur la deuxième chaîne de l'ORTF1.

    Synopsis

    Cette série met en scène les exploits du célèbre gentleman-cambrioleur.

    Arsène Lupin est un personnage de fiction français créé par Maurice Leblanc 

     dans la nouvelle L'Arrestation d'Arsène Lupin, parue dans le magazine

     Je sais tout en juillet 1905. Cette nouvelle est reprise dans le recueil

     Arsène Lupin gentleman cambrioleur.

    Arsène Lupin présente la particularité de se grimer, se maquiller, se déguiser

    ou même se transformer selon le personnage qu'il incarne. Il est donc assez

    difficile d'en faire une description exacte. Néanmoins, au naturel, il s'agit,

    semble-t-il, d'un personnage plutôt élancé, de belle allure et d'une force peu

    commune, liée à son entraînement.

     

    Son côté enfantin aussi bien qu'une face plus sombre, sa valse-hésitation constante entre aristocratie (son côté Raoul d'Andrésy) et plèbe (la face Arsène Lupin), un caractère à la fois séduisant, torturé et mystérieux, lui ont assuré son succès auprès de nombreux lecteurs.

    Il fait montre de ses talents dans de nombreuses aventures qui se suivent chronologiquement et ont pour cadre la France de la Belle Époque puis, plus brièvement, celle des Années Folles. Aucune énigme ne résiste à la perspicacité du héros, même si personne n’a réussi à résoudre celle-ci depuis la chute des rois de France, comme dans L'Aiguille creuse.

    Sa répulsion à tuer et son respect des femmes le rendent fort sympathique pour un large public jusqu'à aujourd'hui : il restitue certains bijoux volés à de jolies femmes pour peu qu'un sourire l'ait ému. Charmeur, il n'hésite pas à confier avoir été rejeté parfois pour des rivaux moins valables : il n'est pas un séducteur infaillible, ce qui lui donne une dimension plus humaine que nombre d'autres héros de littérature.

    Il fait également preuve de patriotisme, notamment au cours des épisodes situés durant la Première Guerre mondiale. Il prend l'initiative de plusieurs opérations diplomatiques en faveur de la France, qui auraient, d'après lui, changé le cours de la guerre. Il s'est engagé dans la Légion étrangère et a combattu au service de la France en Afrique du Nord (Les Dents du tigre).

     

     

     


     

     

    Arsène Lupin

     

     

     

     

    SUITE EN COURS.....

    a bientôt

    merci de revenir plus tard

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 18:48

     

     

    ImageVidocq est une série télévisée française en 13 épisodes de 25 minutes, en noir et blanc, créée par Georges Neveux et Marcel Bluwal et diffusée à partir du 7 janvier 1967 sur la première chaîne de ce qu’on appelait l’époque l'ORTF. 



    Inspirée des mémoires de Eugène-François Vidocq, cette série met en scène les aventures l’ancien bagnard devenu policier au début du XIXe siècle. Le personnage de la série a été, disons, un peu «amélioré» pour le rendre un peu moins ambigu qu’il ne l’était dans la vie réelle. 

     

     

     

    VIDOCQ VU PAR...

     

    Par Denoël

    http://fvidocq.free.fr/

     

     

    Né le 24 juillet 1775 à Arras, Eugène François Vidocq s'est engagé dès l'âge de 16 ans dans l'armée, querelleur, il en est chassé à peine un an plus tard à la suite d'un duel de trop. A la suite d'une bagarre avec un colonel qu'il a proprement tabassé, il est emprisonné à Lille où il aide un malheureux condamné pour avoir volé de la nourriture pour ses enfants à s'évader. Ce geste lui coûte cher: il est condamné à 5 ans de bagne. Il s'évade une première fois en 1795 avant d'être rapidement repris, et de recommencer tout aussi rapidement. Entre 1800 et 1809, il survit comme un évadé mais après avoir aidé le commissaire général de la Police à découvrir les auteurs d'un meurtre à Lyon, il propose ses services à la Préfecture de Police pour créer 'un service de prévention: la Sûreté, dont il devient le chef en 1811. 

     

    Par KressePar GAL


    Au cours des 16 années où il en sera le directeur, Vidocq va mettre en place un système d'informateurs très efficace qu'il finira par étendre à une partie de l'Europe. Amoureux des déguisements, il n'hésite pas à se grimer pour enquêter et arrêter les criminels lui même. Ses méthodes brutales et expéditives souvent en marge de la loi agacent mais comme elles sont efficaces, Vidocq passe à travers les différents régimes sans problèmes.

    A la suite d'un scandale, Vidocq est invité à se retirer en 1827 et il créé une papeterie dans laquelle il emploie des forçats repentis. Il possède une solide fortune acquise de façon plus que douteuse. Il revient à la tête de la Sûreté en Mars 1832 mais démissionne en Novembre pour fonder sa propre agence de police privée. Concurrence qui déplaît rapidement à la Police officielle qui le fait emprisonner. Condamné d'abord, puis acquitté en appel ,Vidocq comprend que le temps est venu pour lui de se retire de la vie publique. Le succès de ses "Mémoires" en 1828 ayant été considérable, il publie "Les voleurs" en 1836 et "Les vrais mystères de Paris"en 1844. Son prestige est énorme auprès des grands écrivains du temps :comme Balzac, Hugo, (qu'il sauve de la noyade en 1848!), Lamartine Dumas, Sue. Excusez du peu! Entre 1845 et 1846, il va se produire à Londres dans un spectacle retraçant sa vie. Et le 11 Mai 1857. il s'évade définitivement d'une vie bien remplie à l'age de 82 ans

     

     

     

                                                         LES MENOTTES

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES NOUVELLES AVENTURES DE VIDOCQ

     

    Elle fut suivie quatre ans après d'une suite sous le nom des Nouvelles Aventures

    de Vidocq de 13 épisodes de 55 minutes, en couleurs cette fois qui a été diffusée à

    partir du 5 janvier 1971 sur la première chaîne de l'inoxydable ORTF

          

     

                                                                                  LES MENOTTES


    Marcel Bluwal

    Scénariste
    Georges Neveux
    François Boyer

    Assistant réalisateur
    Paul Planchon
    Marie Reine Josselin

    Auteur de la musique
    Jacques Loussier

    Acteurs

    VidocqClaude Brasseur

    La Baronne de Saint GelyDanièle Lebrun

    FlambartMarc Dudicourt

    DesfossesJacques Seiler

    L'acrobatePierre Pernet

    Le MarquisAlain Mac Moy

    Le docteurWalter Buschhoff

    L'aveuglePhilippe Gaulier

    Monsieur HenryMarcel Cuvelier

    La Marquise de Saint GelyDanièle Lebrun

    FlambertMarc Dudicourt

    DesfossesJacques Seiler

    L'acrobatePierre Pernet

    Le MarquisAlain Mac Moy

    Le docteurWalter Buschhoff

    Vidocq

    Durée moyenne d'un épisode : 55 minutes
    Nombre de saisons : 2

    Synopsis : Devenu chef de la Sûreté parisienne, l'ancien bagnard Vidocq, s'est entouré d'anciens compagnons d'infortune. Le policier croise constamment sur son chemin la baronne de Saint-Gely, belle aventurière et escroc de haut vol.

     

     

     

     

    A GAUCHE CLAUDE BRASSEUR

    DE BELLES AVENTURES  D UN VIDOCQ, INTELLIGENT,

    MOQUEUR ET FARCEUR, ACCOMPAGNE DE SA BANDE D ANCIENS

    FORCATS, alors qu'il paraîtrait qu'il aurait été très dur avec ses

    collaborateurs qu'il voulait très irréprochables.

     

     

                                                                    

     

                         

     

     

    LA SUBLIME DANIELE LEBRUN  "La baronne Roxanne de Saint-Gely" -

    ennemis et amants en lutte constante, mais l'épisode se terminait

    évidemment toujours par de belles retrouvailles. 

     

      

    Entraves de bagnards, XIXe siècle

    Entraves de bagnards, XIXe siècle

    photo MNP/ministère de la Justice

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Marc DUDICOURT "l'inspecteur FLAMBARD, sensé être le second de Vidocq,

    le vrai policier, lui ne faisait pas parti de l'équipe choisie par Vidocq".

    Le niais, qu'est ce qu'on a pu rire, Vidocq le dupait en permanence, 

    et le comprenait qu'une fois l'affaire passée.


    En réalité il était dans l'équipe pour surveiller Vidocq et d'éventuels débordements.

    Dans ce cas, il devait faire un rapport à son supérieur hiérarchique. Mais Flambard

    n'avait de cesse de faire et refaire des rappports, car il ne supportait pas cette

    équipe d'anciens forçats. Il allait jusqu'à faire des rapports qu'il adressait au

    ministre... 

     

     

     

     

     

     

     

    Avant vous, le personnage de Vidocq n'avait été qu'épisodiquement exploré

    au cinéma ou en sérial. Comment vous est venue l'idée du projet ?

     

    Marcel Bluwal :  C'est George Neveux qui en est à l'origine.

    Je le connaissais depuis quinze ans.

    C'était un héritier des surréalistes et un très grand

    scénariste/dialoguiste de cinéma qui s'était mis à la télévision.

    Et un jour il me téléphone en disant "Est-ce que tu veux bien

    faire un Vidocq avec moi ?".

    Je lui dis "Vidocq ?". Sept ans avant, j'avais déjà voulu faire

    un Vidocq à la TV. J'avais lu les mémoires de Vidocq, que

    je n'avais pas aimées pour plusieurs raisons : d'abord Vidocq,

    le vrai, ment tout le temps. C'est un hâbleur qui se met très

    en avant, et qui se défend sans arret.

    D'autre part tout ce qu'il racontait était plein de sang,

    et pour la télévision de cette époque là...

    Et puis Neveux a ajouté "c'est une idée que j'ai eu dans

    l'ascenseur rue Cognac-Jay.

    Je montai les mains vides proposer un projet au directeur

    des programmes, quand soudain,

    le sujet m'est venu, alors j'ai pensé à toi."

    Et parce-que c'était lui, j'ai dit oui.

     

    .... la suite sur (lien :  http://www.hdvision-mag.fr/2012/01/les-nouvelles-aventures-de-vidocq.html)

     


     

     

     

    COTE LIVRES ET BD

     

          

     

     

     

     

     

    Vidocq déguisé par Laurent PaturaudPar L. Paturaud

     

     

    Composition du bagne de Toulon par durée de détention en 1836

     

    4305 détenus dont :

    1193 condamnés à perpétuité

    174 condamnés à plus de 20 ans de bagne

    382 condamnés à plus de 16 ans et à moins de 20 ans de bagne

    387 condamnés à plus de 11 ans et à moins de 15 ans de bagne

    1469 condamnés à plus de 5 ans et à moins de 10 ans de bagne

    700 condamnés à moins de 5 ans de bagne

     

    Une épidémie de dysenterie fit des ravages au bagne durant l'année 1834,

    les malades étaient soignés à l'hôpital maritime de Toulon (Saint Mandrier)

    Sur l'acte de décès la lettre " B " signifiant " Bagnard " apparaisait dans la marge

    du document 3.


    Forçats célèbres

     

    Eugène-François Vidocq passa quelque temps au bagne de Toulon,

    après s’être évadé du bagne de Brest.

    L’imposteur Pierre Coignard, connu aussi sous le nom de comte de Sainte-Hélène,

    mourut au bagne de Toulon.

    Plusieurs personnages imaginés passèrent quelques années à Toulon :

    Le plus connu d’entre eux est sans doute Jean Valjean,

    du roman Les Misérables de Victor Hugo

    (dans le roman, il est bagnard de 1796 à 1815);

    Il y eut aussi le personnage de Vautrin, dans Le Père Goriot d'Honoré de Balzac ;

    Caderousse et Benedetto, personnages du roman Le Comte de Monte-Cristo,

    d’Alexandre Dumas.

     

     

     Selon l’ordonnance du 27 septembre 1748, le corps des galères et les conditions de détention sont réformés. Les galères de Marseille sont transférées à Toulon de 1748 à 1781. Les galériens, pour la plupart, seront employés à terre dans les arsenaux.

    En 1748, le premier bagne est ouvert à Toulon.
    Plus de 100 000 galériens et bagnards passeront par Toulon. On pouvait y dénombrer plus de 3000 détenus sur une même période, leur nombre ayant même été de 4305 en 1836.
    En raison de la surpopulation dans les bagnes, du danger vis-à-vis de la population, et l’apparition de nouvelles machines, Louis Napoléon décida de fermer les bagnes sur le territoire national et de les transférer dans certaines colonies.
    Comme il avait été le premier à être ouvert, le bagne de Toulon sera le dernier à fermer en 1873. C’est le vice-Amiral Jauréguiberry, Préfet Maritime, qui annoncera le 23 décembre 1873 le départ des derniers forçats.

     

     

    si vous voulez en savoir plus sur le bagne allez sur le site  :http://varmarine.wifeo.com

     

     

     

     

     

                                                             

     

     

     

     

     

     

     

     

    Derniers vestiges 
     

    Partager cet article

    Repost0
    13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:07

    Un premier essai de film de face avec ma nouvelle caméra:


     SPORTCAM  H D 20 W (+ H D 720P Waterproof)

    à Rungis-min le 13-12-2012 puis un deuxième le 16-12-2012.

    Caméra à 30° sur le guidon, puis le dimanche 23 décembre 2012, caméra sous la selle.

    Nouvel essai dimanche 30 décembre 2012, caméra au guidon, désaxée vers la droite.

     

    jeudi 6 juin 2013.

     

     

      Dimanche 30 décembre 2012: avec Patrick VERDIER, Jean-Claude CLARET, Bernard  ROUAULT,

    Edouardo DAFONSECA, Jean-Yves BIRABENT, Didier DARNOIS, Michel BRIAT ,,,,,,,,

     

          30 12 2012: avec Didier DARNOIS, Jim PAUCHEZ, J-Y BIRABENT et Laurent.

    30 Décembre 2012: Rungis-MIN. Avec  Jean-Pierre POURRIAU (ABC), Jean-Claude CLARET,

    Jean-Yves BIRABENT, Lorenzo FERNANDES (AV Thiais), Jim PAUCHEZ et un peloton de

    30 coureurs qui peuvent se nommer en laissant un message,,,merci !!!

     

    Avec Aldo SCAFI (PCO),    

    Partager cet article

    Repost0
    12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 18:26

     

                                     ligne de séparation, noël, nouvel an, guirelande cloche et boules

    Michel et Elisabeth partagent le même blog

    en haut le sport, puis diverses rubriques,

    et  en bas la cuisine.

     

    MERCI A TOUTES ET A TOUS POUR VOTRE VISITE

    ET

    N HESITEZ PAS A NOUS

    LAISSER DES COMMENTAIRES


                                     Gif scintillant noël, nouvel an, chaton dans une botte

          Les articles sur la cuisine , la présentation et décors de table sont en fin de liste.

    Partager cet article

    Repost0
    12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 18:03

    Un très bon film d'aventure*

    600 kilos d'or pur

     

    600 kilos d'or pur

     

    Synopsis et détails

     

    Un groupe d'aventuriers entreprend de faire le casse d'une mine d'or au coeur de la Guyane. Mais l'opération ne se passe pas comme prévu, et, lors de leur fuite, leur hélicoptère doit se poser en catastrophe au milieu de la jungle. Ils ont mis la main sur six cents kilos d'or... mais doivent maintenant les porter sur leurs dos dans un milieu très hostile. Le butin devient fardeau.
    Les sept fuyards, cinq hommes, deux femmes, s'enfoncent dans la jungle. Le climat, les insectes, la fatigue, la menace des poursuivants... Tout concourt à rendre leur longue marche impossible. La forêt semble devoir se refermer sur eux. Et la cohésion du groupe est rongée par la fièvre de l'or...

     

    A l'origine

    Quand on demande au réalisateur de 600 kilos d'or pur d'où lui vient l'idée de faire ce film, Eric Besnard répond :"Je souhaitais faire un film d’aventures contemporain. Très vite, l’idée de l’or s’est imposée. Parce qu’elle est inscrite dans la tradition cinématographique, qu’elle a une dimension politique trop souvent ignorée, et qu’en plus elle est d’actualité. [...] Et la crise financière n’a fait qu’accentuer le phénomène puisque l’or a toujours été une valeur refuge".

     

    Retrouvailles dans la jungle

    600 kilos d'or pur est la seconde collaboration entre le réalisateur Eric Besnard et l'acteur Clovis Cornillac après le filmCa$h en 2007. A ce propos, le metteur en scène précise que les deux désiraient retravailler ensemble. Clovis Cornillac lui avait même dit : "Quand tu veux, où tu veux, sauf dans la jungle !" Quand Clovis a découvert que l’action se déroulait en pleine jungle, il a d’abord cru à une blague. Eric Besnard poursuit : "Il s’est ensuite demandé si je faisais ça parce que je ne voulais pas de lui ! Non seulement je le voulais, mais j’avais écrit ce scénario pour lui !

     

    VIDEO 1 :

    VIDEO 2 /

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    600 kilos d'or pur : photo Bruno Solo, Eric Besnard

    600 kilos d'or pur : photo Bruno Solo, Clovis Cornillac, Eric Besnard, Patrick Chesnais

     

    Orpaillage en Guyane

    En Guyane, gigantesque département français situé en Amérique du Sud, plusieurs milliers1 de chercheurs d’or clandestins, venus principalement de régions défavorisées du Brésil ou du Suriname, les « garimpeiros », exploitent le sous-sol, avec tous les problèmes qui en découlent : saccage d’une des forêts tropicales uniques au monde, la moins fragmentée pour cette surface. Le mercure des orpailleurs (produit utilisé pour agglomérer les petites particules d'or) contamine les populations amérindiennes, et un climat de violence de type Far West grandit depuis les années 1990, dont les Brésiliens et orpailleurs eux-mêmes sont victimes.

    Le Parc national du sud de la Guyane (ou Parc national amazonien de Guyane)2 lui-même n'a pas échappé à l'orpaillage illégal. L'Office national des forêts a estimé fin 2005 qu'en Guyane 1 333 kilomètres de cours d'eau étaient directement impactés par les chantiers miniers, légaux comme illégaux, et 4 671 km de fleuves et rivières touchés par les pollutions, en aval de ces chantiers. De plus, de 2000 à 2005, les déboisements des orpailleurs sont passés de 4 000 à près de 11 500 hectares.

    La Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement évalue chaque année le butin des clandestins entre 5 et 10 tonnes d’or. Au prix de l’once en 2008, cela représente entre un peu moins de 120 millions et 220 millions de dollars, comme l'indique le journaliste Axel May dans « Guyane française, l'or de la honte » 3. En 2007, 113 opérations « Anaconda » ont été conduites contre les orpailleurs clandestins, n'ayant que freiné leur expansion, malgré une destruction de matériel pour une valeur de 23 millions d'euros, la saisie de 12 kg d'or et de 71 kg de mercure. Le GIR (Groupe d’intervention régional) avec la justice guyanaise ont mis en évidence des réseaux d’immigration clandestine, de proxénétisme, de contrebande. Un risque est de reporter la pression d'orpaillage sur le Suriname voisin, encore plus touché que la Guyane (voir Google Earth).

    Les opérateurs miniers légaux, minoritaires, ne sont pas non plus irréprochables ; ils tentent de redorer leur blason.

    Bien que la Guyane soit légalement un département français au même titre que les Hauts-de-Seine ou la Creuse, et non une « vague » collectivité d'outre-mer, face à l’activité aurifère clandestine, l’État français a réagi très mollement. Ironie de l’histoire, l’inventaire des ressources minérales guyanaises, fait par le BRGM, a été réalisé et rendu public par l’État.

    Cependant, depuis mars 2008, une opération d'envergure est enfin menée sous le nom d'opération « Harpie », et commence à porter ses fruits. Les opérations militaires se multiplient sur les sites clandestins, avec destructions systématiques de tout le matériel trouvé sur place et des contrôles renforcés, tant sur les routes que sur les fleuves. Mais la tâche à accomplir reste immense pour éradiquer ce fléau.

    La Guyane française est un des territoire sud-américains recelant de l'or. Quelques entreprises y exploitent ce métal de façon légale, mais de très nombreux sites d'orpaillage sont illégaux.

    Les orpailleurs clandestins, bénéficiant parfois de la téléphonie moderne et du GPS et/ou encadrés par des réseaux mafieux et armés, se sont faits plus mobiles et discrets depuis les années 1990. Opérant parfois aussi de nuit, et sous le couvert des arbres, ils se rendent plus difficile à repérer. L'administration ne connaît pas leur nombre exact. Les clandestins brésiliens ou surinamiens reconduits à la frontière reviennent souvent orpailler en Guyane. Le mercure et les carburants, ainsi que les armes, la drogue et l'alcool, font également l'objet d'un commerce caché, qui s'accompagne localement de prostitution et violences.

    La recherche et la vente clandestines de ce métal génèrent aussi de graves conflits sociaux, médiatisés notamment par le film du documentariste Philippe Lafaix la Loi de la jungle, plusieurs fois primé. Ce film explique comment des milliers de clandestins travaillent en Guyane dans des conditions très difficiles, sans aucune couverture sociale ni sanitaire, souvent soumis à la violence (pots de vin, travail forcé, vols, torture, agressions, meurtres...).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 17:42

     

    LES BRIGADES DU TIGRE

     

    Quand on a aimé comme nous la série, on ne pouvait pas ne pas aller voir le film comme d'habitude il faut sortir des personnages de la série et s'imprégner du caractère bien trempé de ceux du film, a contrario le commissaire Valentin est plutôt très calme.

     

     

     

     

    En 1907, une vague de crimes sans précédent ensanglante la Belle Epoque. Face aux bandits d'un nouveau siècle, le Ministre de l'Intérieur Georges Clemenceau crée une force de police à leur mesure : les Brigades Mobiles. En 1912, la France entière les connaît sous un autre nom : les Brigades du Tigre.

     

     

       

     

     

     

    Les Brigades du Tigre : photo Clovis Cornillac, Jérôme Cornuau, Stefano Accorsi   

     

     

    Les Brigades du Tigre : photo Jacques Gamblin, Jérôme Cornuau

     

     

    Les Brigades du Tigre : photo Jacques Gamblin, Jérôme Cornuau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 19:16

    Cyclistes qui roulez beaucoup, mais qui, peut-être évitez la nuit,

    VOICI QUELQUES EXEMPLES EN VIDéOS pour partager mes sensasions.

     

    La sortie de Chilly-Mazarin, sur la piste cyclable le long du cimetière qui contourne

    les champs pour arriver au grand rond-point de "DIAPAR" pour rejoindre les 

    "quatre fourchettes" : Le trou noir sur 400 mètres.

     

     

    Lundi 10 décembre 2012, à la sortie de Chilly-Mazarin, par Massy, pour traverser 

    la Zone "Airpark de Paris" à Wissous.

     

    Partager cet article

    Repost0
    10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 18:06

    Ma série préférée entre toutes.

     

    COTE TELEVISION :

     

     

    Série arrêtée en 1983 - 6 saisons, 36 épisodes

    Première diffusion en France le 21 décembre 1974
    Série déjà disponible en DVD depuis le 26 mai 2005

    Créée par Claude Desailly en 1974 
    Avec : Jean-Claude BouillonPierre MaguelonJean-Paul Tribout   plus...

    Titre original : Les Brigades du Tigre
    Série française. Genre : HistoriquePolicier. Format : 55mn

    Synopsis : Valentin, Pujol et Terrasson, policiers de la brigade mobile d'intervention, mènent des enquêtes dans lesquelles règnent mystère, surnaturel et personnages historiques, et dont l'enjeu est souvent la protection de la République !

     

    Côté historique -  explications :

    Les Brigades régionales de police mobile (ou Brigades du Tigre) sont l’ancêtre de l’actuelle police judiciaire française. Elles ont été créées sur les conseils de Célestin Hennion (directeur de la Sûreté générale) par le Président du Conseil et ministre de l'intérieur Georges Clemenceau en 1907 afin d'avoir une police mobile. Jules Sébillecommissaire de police, est le premier dirigeant de ces brigades mobiles, de 1907 à 1921.

    Le nom « Brigades du Tigre » vient du surnom de Clemenceau, « le Tigre », qui lui a été donné dans les années 1880 en raison de la manière souvent brutale avec laquelle il traitait ses adversaires politiques ; ce surnom sera confirmé par l'inflexibilité qu'il montra comme président du conseil durant la Première Guerre mondiale 

    Les « Brigades du Tigre » étaient au nombre de douze à l'origine, puis quinze par le décret du 31 août 1911 (brigades de Rennes la 13e, Montpellier la 14e et Nancy la 15e). Elles étaient implantées dans les principales villes de province. Chacune d'entre elles était dirigée par un commissaire divisionnaire, assisté de 3 commissaires de police et commandant quinze à vingt inspecteurs qui effectuaient leur travail vingt-quatre heures sur vingt-quatre en se relayant par groupes de cinq. L'effectif intitial est composé de 168 policiers (12 commissaires divisionnaires, 36 commissaires et 120 inspecteurs)1. Ainsi, leur activité continue dans leurs enquêtes, surveillances et filatures optimisaient l'efficacité de leur mission et maintenaient une pression constante sur le banditisme.

    (si la suite vous intéresse, je vous invite à la lire sur Wikipédia)

     

    COTE TOURNAGE :  
    un des lieux du tournage à Orléans.

     

    Les Brigades du Tigre : extrait du bulletin municipal de 1976. Cote C1. Archives municipales d'Orléans.

     

    Orléans et ses environs : écrin des Brigades

    Chaque année, l’équipe se retrouve pour une dizaine de jours de tournage à Orléans. En effet, pour son décor, le réalisateur cherchait un endroit qui ferait « Ile-de-France » avec des vitrines et immeubles rappelant le style 1900. Orléans répond à ces critères et est choisie. En outre, la circulation urbaine y est facile à interrompre. Il aurait été effectivement mal venu qu’une Renault 5 – lancée en 1972 – apparaisse fortuitement dans une scène sensée se dérouler dans les années 1910 ! Dès lors, à chaque tournage, la municipalité aide la société de production Télécip en interdisant le stationnement et la circulation « de tout véhicule moderne » et en attribuant un petit service d’ordre. Orléans n’est cependant pas la seule vedette puisque ses alentours sont aussi sollicités comme les bords du Loiret, le canal d’Orléans ou encore le château de la Ferté-Saint-Aubin.

    Du décor occasionnel aux emblèmes de la série

    A Orléans, le quartier placé entre la place Saint-Aignan et la collégiale Saint-Pierre-le Puellier est privilégié. Le spectateur averti – et surtout observateur - reconnaîtra sûrement les rues Saint-Flou, de la Tour ou des Tanneurs lors des poursuites ou encore les rues des Récollets et de la Bretonnerie pour les investigations. Des bâtiments comme l’imprimerie La laborieuse ou des immeubles du quai Barentin et de la rue Croix-de-Bois sont utilisés ponctuellement. En 1976, l’hôtel Groslot, apprécié du réalisateur, endossera pour une journée le rôle du ministère de la justice.

    A ces décors occasionnels, s’ajoutent certains lieux et bâtiments qui deviennent vite emblématiques de la série. Le cloître Saint-Aignan est souvent exploité comme au début du premier épisode lors d’une filature d’un bandit par Valentin. Des bâtiments désaffectés en briques rouges reviennent aussi lors des scènes « de planques ». Il s’agit en fait de la friche industrielle de la vinaigrerie Dessaux. Et finalement, lorsque l’on évoque la série, on pense surtout aux entraînements un peu désuet de boxe française dans un gymnase parqueté et à l’entrée des automobiles dans la cour du commissariat. Ce gymnase est celui de la rue des Quatre-Fils-Aymon alors que le commissariat est le quartier Général, 1, rue de la Bretonnerie. Il est d’ailleurs amusant de voir le commissaire Valentin sensé sortir du gymnase pour arriver dans la cour du commissariat dans la réalité distante de plusieurs rues !!

    Mais désormais, à vous de visionner la série et jouer à situer les décors… ce sera ainsi l’occasion de voir que la ville à bien changer en trente ans et qu’il est difficile d’identifier des rues pourtant familières !

    Sources : Archives municipales, Médiathèque d'Orléans, Internet. Décembre 2005.

     

    COTE PEINTURE :

     

     

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 3 S.O.S. Tour Eiffel, 1976

    Gouache sur carton. 20 x 26 cm

    En 1918, la paix est revenue. Mais une nouvelle délinquance fait son apparition et la criminalité augmente. Les brigadiers doivent faire face à une série d'attentats inattendus: vol d'un avion militaire, bombardement des jardins de l'Elysée...

     

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 1 La confrérie des loups, 1974.

     

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 1 La confrérie des loups, 1974.

    Gouache sur carton. 17 x 23 cm

    A force de multiplier les crimes, "La confrérie des loups", un mystérieux syndicat du crime, jette le trouble dans la population. Les Brigades du Tigre enquêtent.

    Crédit photo : Aurélien Mole

     

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 3, Le cas Valentin, 1976

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 3 Le cas Valentin, 1976.

    Gouache sur carton. 18,5 x 25 cm

    1913. La rumeur court que le milieu du crime a infiltré la police. Après une accusation de corruption, le commissaire Valentin des Brigades du Tigre va devoir donner sa démission.

    Crédit photo : Aurélien Mole

     

     

    Les Brigades du Tigre: Saison 3 Don de Scotland Yard, 1976

     

    Les Brigades du Tigre : Saison 3 Don de Scotland Yard, 1976

    Gouache sur carton. 16 x 23 cm

    En 1908, Scotland Yard fait savoir au chef des brigades mobiles que le plus célèbre escroc du Royaume-Uni, Tommy Bennett, spécialiste de vols de bijoux, est venu sur le territoire français. Les brigadiers lancent une chasse à l'homme pour arrêter ce bandit, mais ce dernier s'avère difficilement saisissable.

    Crédit photo : Aurélien Mole

     

     

    (autres oeuvres à voir sur l'express Culture)

     

    COTE LIVRE  

     

    Couverture de la bande dessinée "Une aventure Brigades du Tigre" éditions Glénat

     

     

     

     

     

     

       et bien d'autres...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:44

    version rapide, je vous l'assure à tout casser : 10 mn

    il vous faut : du mascarpone, de la crème de marron et des chouquettes

    de votre boulanger préféré.

    CSC_0419.JPG


    Mélangez 250g de mascarpone

    et

    250 g de crème de marron

     

     

    Mettre la crème dans un poche à douille

     

     

     

    et remplir les chouquettes auxquelles vous aurez préalablement découpé le chapeau

     

    Reposez le chapeau et soupoudrer de sucre glace avant de servir.

     CSC_0417.JPG

     

     






    Partager cet article

    Repost0

    Présentation

    • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
    • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (faune, flore ...)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
    • Contact

    Recherche

    Pages

    Liens