Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 11:37
Michel Fugain s’offre une nouvelle jeunesse en s’entourant d’une bande
de jeunes musiciens qui rappelle l’esprit de troupe qui lui correspond tant,
ce sera sans aucun doute un remède à la morosité ambiante…
https://www.facebook.com/michel.fugain.fanpageofficielle
http://www.michelfugain.info/
Photo : #MEDIA CE SOIR 22H15 SUR FRANCE 2 Retrouvez Michel Fugain dans "La parenthèse inattendue" de Frédéric Lopez.
Changement de manager Alexandre Lacombe … Changement d'orientation… OK, normal. Et puis...

Et puis, rencontre avec Pierre Bertrand, arrangeur surdoué, désormais mon complément direct,
et les rêves musicaux les plus délirants deviennent possibles. Et si ceci, et si cela...
Et pourquoi pas... Bref ! En pleine crise où la règle est à la réduction des effectifs,
on s'est dit : Des cuivres, des cordes, des percs...12 ? D'accord ! 12 musiciens qui jouent,
qui chantent, qui envoient le bois... Et mieux qu'un orchestre, une bande ! Le kif absolu.
Et c'est reparti pour une aventure un peu dingue, voire improbable. Hors des sentiers battus.
Je connais, j'ai déjà donné.
Et pourtant, cette fois, je n'ai pas grand mérite. Ce sont les musiciens qui m'ont choisi pour être
le chanteur, le mec qui joue de rien et qui s'agite devant. Je n'ai qu'à faire des chansons,
Pierre Bertrand et la bande font le reste.
On a appelé cette opération anti morosité ambiante ainsi que le premier album fondateur,
le "Projet Pluribus". Pourquoi ? Parce que c'est tout simplement génial de ne faire qu'un à plusieurs.
Si tout se passe bien on a quelques beaux moments devant nous.
Je nous souhaite le meilleur... Et à vous aussi.

Michel FUGAIN

Michel Fugain est né le 12 mai 1942 à Grenoble. Après avoir débuté des études de médecine
pour faire plaisir à son père, à 21 ans il quitte sa région natale pour se rendre à Paris. Logé par
un ami médecin de Pierre Fugain, son papa, il débute une carrière dans le cinéma comme assistant
en tout genre sur les tournages puis devient, en 1965, second assistant d’Yves Robert sur son film « Les copains ».
Il s’inscrit en parallèle au Cours Simon, où il fait la rencontre d’autres élèves et notamment Yves Rénier
Roland Giraud, Patrice Laffont et Michel Sardou. Ce dernier décide de chanter et c’est ainsi que,
Michel Fugain, proposant à son ami Michel Sardou de lui écrire des morceaux pour son audition
aux Editions Braclay, compose ses premières chansons.
Puis il continuera à composer des chansons pour d’autres artistes comme Hugues Aufray,
Dalida ou encore Marie Laforêt dont le producteur propose à Michel Fugain de chanter et faire un disque.
En 1966, la première chanson de Michel Fugain s’appellera « Un pas devant l’autre »,
suivi la même année de « Prends ta guitare chante avec moi ».
En 1967 il composera « Je n’aurai pas le temps » sur un texte de Pierre Delanoé qui sera
le premier gros succès de Michel Fugain.
 

 

parce que la vie va trop vite ...

 

LA PLUS BELLE DE SES CHANSONS

 

 

 

Au cours de l’année 1971, germe une idée dans la tête de Michel. Une troupe, il veut monter une troupe. Elle s’appellera « Michel Fugain et le Big Bazar » composée de 15 danseurs-chanteurs.

 

 

 

 

UNE TRES BELLE CHANSON POUR DIRE JE T AIME...

 

 

 

En 1979 Michel Fugain décide de tout arrêter pour créer un atelier à Nice dans les

« Studios de la Victorine » qui sera un atelier de comédie musicale et permettra aux

jeunes artistes de se développer et apprendre le chant, la danse et la comédie.

Il y consacrera une partie des années 80 avant de partir vivre quelque temps aux Etats-Unis.
A son retour des grands espaces américains, Michel Fugain retrouve le succès en 1988

avec le tube « Viva la Vida », dont l’album se vendra à plus de 100.000 exemplaires.

 

Michel Fugain Et Pluribus à Amneville

 

Sucré salé en 1992, Plus ça va chez EMI en 1995, Petites fêtes en 1996, De l’air en 1998,

les années 90 sont les années Fugain.
Il remplit facilement l’Olympia ou le Casino de Paris, et recueille tous les suffrages aux Francofolies

de La Rochelle.


Michel Fugain Et Pluribus

 

Après un quart de siècle de carrière, Fugain est un artiste incontournable.
Le public de tout âge vient l’applaudir durant de longues tournées, et la profession ne manque

pas une occasion de lui rendre hommage, comme en 1996 avec la sortie de Petites fêtes entre amis,

double album sur lequel Fugain enregistre ses meilleurs titres avec Maurane, Kent,

I Muvrini ou Trio Esperança.
Il écrit à nouveau pour Sardou et son album Français en 2000, trente-quatre ans après leur première

collaboration.
L’année 2001 voit la naissance de l’album « De l’air » et en 2007 « Bravo et merci » sur lequel

il chante sur des textes que lui ont écrit entre autres Claude Nougaro, Françoise Hardy et Charles Aznavour.

 


En 2013, après une tournée de 2 ans avec le spectacle « Bon an Mal an » et l’album éponyme,

Michel Fugain c’est : un nouveau manager, une nouvelle major, un nouvel album pour la rentrée

et un nouveau spectacle. Un nouvel album, « projet Pluribus », arrangé par Pierre Bertrand

et sur lequel des musiciens d’univers différents font l’honneur à Michel de l’accompagner

(Frank Tontoh, Vincent Bidal, Laurent Vernerey, Sylvain Luc, Abraham Mansfarroll…).
Nous sommes là aux prémices d’une sorte de retour aux sources pour cet artiste qui a

toujours mis l’humain au cœur de ses expériences.
Celui-ci souhaite aujourd’hui revenir à l’esprit troupe de ses débuts.
Sur scène, 12 jeunes musiciens lui feront le privilège de l’accompagner.
Un sacré pari par les temps qui courent, un pari que Michel veut faire afin de

ramener « Le Spectacle » au cœur du spectacle.

 

Voilà pourquoi cet artiste atypique, toujours en recherche de nouvelles voies à explorer,

sera le maître de cérémonie, le "montreur d'ours", comme il le dit lui-même, d’une création

unique comme on en a plus vu depuis longtemps.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (faune, flore ...)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens