Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 10:09

f      big.jpg

 

moi, Elisabeth, qui suis une GRANDE FAN de  Vincent PEREZ,

j'ai suis méga heureuse dans ce film  d'y retrouver tout son charme et sa beauté

dans ce rôle qui lui va à merveille, il est spendide en Louis XV.

 

Bon, ok, son Amour pour la Pompadour dépasse tout et lui fait

assez souvent oublié qu'il est roi et il dirige parfois le royaume en fonction de

ses désirs envers Jeanne. Mais bon, on se laisse tellement

prendre à son charme !


J'ai vu et revu ce film, je le verrai et reverrai encore, tellement

ce film est poignant, émouvant et triste. Oui, je sais, c'est 

sous louis XV mais romancé ! 

Nous ne parlerons pas de la beauté  d'Hélène de FOUGEROLLES

superbe et raffinée dans le rôle de Jeanne POISSON;

Charlotte de Turckeim que j'apprécie beaucoup également

est très émouvante. Le  casting est parfait, on retrouve

charlotte VALENDREY, Damien  JOUILLEROT  - excellent, 

Je le connaissais dans la série "no limit"  très drôle petit voyou, 

il y joue là  le dauphin et on se rend compte qu'il est un excellent acteur.

Il a une dévoile une haine envers la Pompadour, vraiment incroyable de vérité

on y retrouve également  François GARREAUD, et tous avec grand plaisir.

Les costumes et les décors sont superbes. Nous connaissons fort bien

les sites dans lesquels le film a été tourné, car nous adorons visiter

les châteaux, entre autres....!

 

                                               Image hébergée par servimg.com

 

Jeanne Poisson, marquise de Pompadour est un téléfilm français 

de 192 minutes, réalisé par Robin Davis diffusée le 16 octobre 2006 

sur France 2.

 

·         Hélène de Fougerolles : Jeanne Poisson, marquise de Pompadour

·         Vincent Perez : Louis XV

·         Rosemarie La Vaullée : Élisabeth

·         Charlotte de Turckheim : la reine Marie Leszczyńska

·         Damien Jouillerot : le dauphin

·         Charlotte Valandrey : Mme de Brancas

·         Jennifer Decker : la dauphine

·         Chloé Stefani : Henriette

·         Léa Wiazemsky : Adélaïde

·         Romain Redler : Abel, marquis de Marigny

·         Elisabeth Margoni : Mme Poisson

·         Yvon Back : l'abbé Bernis

·         Jean-François Garreaud : Maurepas

 

250px-Fran%C3%A7ois_Boucher_019_%28Madam

Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour,

née le  29 décembre 1721 à Paris et morte le 15 avril 1764 à Versailles .

Fut une dame de la bourgeoisie française devenue favorite du

roi de France et de Navarre Louis XV.

 

La marquise de Pompadour résida ou posséda les châteaux

 et demeures suivantes :

andrelenotre.com

Château de Versailles, où elle possédait son propre appartement

Coût de la construction: 98 millions de Livres, soit 980 millions d'€,

en se basant sur le chiffre proposé dans un article précédent

(budgets comparés de la France sous Louis XVI et la République)

 10€ pour une livre, ce qui est largement surévalué.

 

A TITRE DE COMPARAISON :

Période contemporaine.

Budget du seul Palais de l'Elysée 112 millions d'€ (2010) .

 

Construction de l'Opéra Bastille: 427 millions d'€ +530.000 € pour la pose de filets anti-chutes de matériaux (22 ans après son inauguration)+ 12 millions d'€ pour sa mise aux normes. (toujours 22 ans après son inauguration!).

Arche de la Défense: 442 millions d'€ + 1 million de réparation 

d'ascenseurs (le toit est dorénavant interdit au public !).

_____________________________________________

Vue du château d’Etiolles avant sa destruction.

Le château d'Étiolles a été la résidence

de Mme de Pompadour depuis son mariage, jusqu’à quand elle s’installa à la cour.

Il avait été vendu à Charles le Normand le 12 décembre 1684 par Marie Lorthon,

restés veuve. Situé sur le bord droit de la Seine et confinant avec le foret de Menars,

où le roi allait à chasse. Dans le même foret Jeanne Antoinette se fit noter par le

roi pendant la chasse. Depuis le mariage, le château fut équipé d’un théâtre privé,

où Jeanne Antoinette fit ses premières représentations théâtrales.

 

_____________________________________

 

Afficher l'image d'origine

Château de Pompadour en Corrèze, vendu en 1760

cadeau du roi en 1745, qui est vendu en 1760 

 

________________________________

Château de Choisy Val-de-Marne, à partir de 1746

Madame de Pompadour fait de fréquents séjours à Choisy à partir de 1746, et aura un appartement au premier étage au-dessus de celui du roi.

Louis XVI utilisera de moins en moins Choisy jusqu'à ordonner son démeublement en 1787. Pendant la Révolution, le château devient bien national, le roi conservant à son usage le Petit château. Il semble qu'un marchand de matériaux se porte acquéreur de certains lots afin d'en extraire les matériaux les plus vendables. Ne réglant pas son acquisition, il en est chassé.

Les précieux décors intérieurs n'auraient été démantelés que sous l'Empire, époque bien indifférente aux boiseries Louis XV dont on ne retrouve pas la trace.

Le déclin et la destruction, du xixe siècle au XXe siècle

Dépouillés, les bâtiments abandonnés tombent progressivement en ruine et seront emportés par l'installation du chemin de fer d'Orléans en 1839. Les beaux communs de Gabriel seront utilisés par la faïencerie Boulenger jusqu'à sa fermeture et ne disparaîtront que dans les années 1960, avec les vestiges du Petit château alors retrouvés par Georges Poisson. Conservateur du musée de l'Île-de-France, ce dernier, après une campagne de presse, propose à la ville le transfert des façades du Petit château dans le parc de Sceaux (à l'instar de celles du pavillon de Hanovre). La municipalité, après de longs atermoiements, ne donnera pas suite à cette proposition de sauvegarde. Elle ne s'opposera pas à la destruction de ces vestiges afin de laisser s'édifier un grand projet d'urbanisme inspiré des théories de Le Corbusier

 

_______________________________


Construit par Louis Luigi XV sur les ruines de l’ancien château qu’il avait fait démolir. La majorité du matériau de construction fut pris de l’aqueduc inactive de Maintenon, fait construire par Louis XIV.

Il est donné à Madame de Pompadour en 1746.
Mme de Pompadour le fit agrandir et embellir. En outre elle fit construire un hôpital-asile de vieillards pauvres tout près.
Plus tard Madame de Pompadour vend le domaine au duc de Penthièvre, qui le revend en 1775 au prince de Montmorency.

En 1793 le domaine fut vendu parce qu’il appartenait aux émigrés et le château fut détruit. Des "boiseries" furent achetées par un restaurateur et servirent comme revêtement des maisons construites à Dreux.


Le château avait coûté environ 38 millions de Livres.

 

Château de Crécy-Couvé de 1746 à 1757

Le 21 mai 1746, Louis XV achète pour la somme de 750,000 livres

à Louis-Alexandre Verjus, marquis de Crécy

___________________________________

Château de Montretout (surnommé Tretout) à Saint-Cloud jusqu’en 1748

___________________________________

Image illustrative de l'article Château de La Celle

Château de la Celle ou Petit Château à La Celle Saint-Cloud de 1748 à 1750

En février 1748, la marquise acquiert le château de la Celle, à quelques kilomètres de Versailles, pour la somme de 260 000 livres

La marquise de Pompadour l’achète pour s'y détendre et surveiller la construction,

à Meudon, de son château de Bellevue.

Elle y ajoute de nouveaux embellissements et y accueille Louis XV.

_________________________________

Bellevue, Château - 1.jpg

Le château de Bellevue, dit aussi château royal de Bellevue, était un château

construit au milieu du xviiie siècle pour Madame de Pompadour à Meudon

 (Hauts-de-Seine), sur le bord du plateau dominant la Seine achevé en 1750

Son état d'apogée a coïncidé avec toute la seconde moitié du xviiie siècle.

Il ne faut pas le confondre avec le château de Meudon voisin.

De nos jours, il n'en subsiste que de rares vestiges.

Le coût total de la création ex-nihilo du domaine de Bellevue s'élèverait à 2.5 millions de livres, somme colossale.

______________________________________

Hôtel des Réservoirs, Versailles 1.JPG

 

Hôtel des Réservoirs à Versailles en 1751

Pavillon de l’Hermitage à Fontainebleau avec des jardins dessinés par Lassurance àpartir de 1754

Construit en 1751 par l'architecte Jean Cailleteau (« Lassurance ») pour Madame de Pompadour, l'hôtel communiquait avec le château de Versailles par un couloir couvert.

______________________________________

Hôtel particulier dans le centre de Paris (2e arrondissement) qu’elle quitta en 1745 pour Versailles

_____________________________________

Paris - palais de l'Élysée - cour 05.JPG

 

Hôtel d’Évreux (actuel palais de l'Élysée)

En 1753, Louis XV achète l'hôtel d'Évreux (aujourd'hui, Palais de l’Élysée)

et l'offre à son amie

La vente a lieu au Châtelet de Paris. M. Lenote est curateur, Me Melin, notaire ;

une estimation est faite par l'architecte Desmaisons, elle se monte à 730 000 livres

____________________________________

Cette petite maison de plan carré est construite à côte du château de Fontainebleau en 1749, sur ordre de Louis XV. (De A.J. Gabriel, en Boulevard Magenta).

Le rez-de-chaussée comprend une salle à manger, un salon et un cabinet. 
L'attique abrite deux petits appartements, destines à Madame de Pompadour et à Madame d'Estrades. 

En 1755 le pavillon est agrandi pour accueillir une salle à manger et un corridor qui le relie aux communs. 

Une très grande attention est accordée à la disposition des jardins et des cours extérieures. 
Dans ce petit domaine complet, Madame de Pompadour élève poules et pigeons. 

 

le pavillon de l’Hermitage à Fontainebleau à partir de 1754, qui possède des jardins dessinés par Lassurance 

_____________________________________

Image illustrative de l'article Château de Menars

 

Château de Menars (Loir-et-Cher)

. Le 30 juin 1760 -  la marquise de Pompadour fait l'acquisition, par acte passé devant Maîtres Alleaume et Delamanche, notaires à Paris, du château et du marquisat de Menars, de la terre de Nozieux et de toutes leurs dépendances, propriétés de Mesdames de Lastic et de Castellane. Le montant total de ce vaste domaine s’élève à 880 000 livres

_____________________________________

Image illustrative de l'article Château de Champs-sur-Marne

 

Château de Champs-sur-Marne ; en 1757, madame de Pompadour devient locataire

de Champs-sur-Marne. elle devient locataire et y séjourne dix-huit mois.

___________________________________

En 1762, sous l’impulsion de la marquise, Louis XV ordonna la construction d’un nouveau

Trianon dans le parc de Versailles. Madame de Pompadour supervisa elle-même

les plans et la construction de ce qui allait devenir le Petit Trianon et devait être

sa future résidence à la cour. Mais son décès en 1764 ne lui permit pas d’assiste

r à l’achèvement de son œuvre et ce fut la nouvelle favorite du roi, Madame du Barry,

qui l’inaugura aux côtés du roi et s’y installa.

 

Afficher l'image d'origine

Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour, duchesse de Menars, née le  à Paris et morte le  à Versailles, est une dame de la bourgeoisie française devenue favorite deLouis XV, roi de France et de Navarre.

 

Le 23 février 1745 est célébré le mariage religieux du fils du roi, le dauphin Louis-Ferdinand, avec l'infante Marie-Thérèse d'Espagne. Des fêtes sont organisées pendant huit jours pour cet événement. Le 25 février a lieu dans la Galerie des Glaces au château de Versailles, un bal masqué où est invitée Jeanne-Antoinette, sous l'apparence de Diane chasseresse. Le roi et ses plus proches courtisans sont costumés en ifs et la cour observe que l'un d'entre eux s'entretient longuement avec cette belle inconnue Les conversations se cristallisent autour de ce couple et l'on pense reconnaître le souverain. La scène est immortalisée par le peintre Charles-Nicolas Cochin et « ceux qui prononcent à mi-voix le nom de Mme d'Étiolles croient à un simple caprice »  Trois jours plus tard, le 28 février, au cours du bal offert à l'Hôtel de ville de Paris par le corps municipal, nouvelle rencontre entre Madame d'Étiolles et le roi Louis XV13.

 

Afficher l'image d'origine      Afficher l'image d'origine

Damien Jouillerot 

 

LE FILM :

 

      photo-Jeanne-Poisson-marquise-de-Pompado

  • La légende veut que la marquise de Pompadour eut une passion pour la soupe de truffes et de céleri, arrosée de tasses de chocolat ambré. Ces aliments avaient la réputation d'être aphrodisiaques, « échauffant les esprits et les passions ».

      Jeanne Poisson, Marquise de Pompadour ©

Grande amatrice de champagne, dont Madame de Pompadour aurait dit, selon la légende, qu’il est « le seul vin qui laisse la femme belle après boire », elle favorisa sa consommation à Versailles (il avait été introduit à la cour sous la Régence). Une légende veut que la première coupe à champagne ait été moulée sur son sein5

 

 

Jeanne Poisson, Marquise de Pompadour © 

      jeanne-poisson--marquise-de-pompadour_46

le fim fut tourné aux  châteaux de Versailles,  ChantillyDampierre et Champs-sur-Marne.

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Barre de séparation bijou

 

 

http://www.chateaudechantilly.com

 

Afficher l'image d'origine

 

http://champs-sur-marne.monuments-nationaux.fr/

 

champs_sur_marne_chateau_cote_parc_ensem

 

300px-Ch%C3%A2teau_de_Champs-sur-Marne_0     

Il a été construit près d'une boucle de la Marne entre 1703 et 1706 par les architectes

 Pierre Bullet et son fils Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour deux financiers de 

Louis XIV : Charles Renouard de La Touannepuis Paul Poisson de Bourvallais.

Pendant plus de vingt ans, de 1718 à 1739, la Princesse de Conti (1666-1739),

fille légitimée de Louis XIV et de Louise de La Vallière, possède le château en usufruit.

À l’été 1757 le duc de La Vallière loue le château à la marquise de Pompadour 

qui y résidera pendant un an et demi.

 

http://www.chateau-de-dampierre.fr

 

 

 

396218.jpg

Le château de Dampierre est un château français de style classique 

situé dans le creux d'un vallon, contre la vallée de Chevreuse, dans la commune

 de Dampierre-en-Yvelines dans le département des Yvelines et la région d'Île-de-France.

Construit dans le dernier quart du xviie siècle par Jules Hardouin-Mansart, sur les ordres

du duc de ChevreuseCharles Honoré d'Albert, gendre de Colbert, il est situé dans

un vaste parc dessiné par Le Nôtre.

Le château de Dampierre, où ont séjourné les rois Louis XIV et Louis XV

est la propriété de la famille d'Albert de Luynes depuis 1663, qui possède

également le château de Luynes dans l'Indre-et-Loire.

Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques 

depuis le 30 mai 1928

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dumont 11/11/2014 03:50

Ce film, est à contre sens de la vérité

Présentation

  • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (faune, flore ...)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens