Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 15:04
Elisabeth

Elisabeth

ROBERT DOISNEAU

 

J'adore ce photographe

Robert Doisneau (1912-1994)  est né en 1912 à Gentilly  en banlieue parisienne.

 

Ces photos me rappellent trop mon enfance, la belle enfance !

car je suis née en octobre 1958.

on avait peu, mais on ne manquait de rien, mais pas de superflu !

Un simple paquet de Vichy partagé avec mes trois soeurs lorsque nous

prenions le métro  l'après-midi pour nous rendre à Paris avec ma  mère...

c'était le paradis !!

Un pain au chocolat, c'était bien plus difficile à obtenir, et nous l'avions très rarement

il fallait tanner et encore tanner ma mère pour y arriver.

L'été ? une glace ! alors là, jamais, nous avions des "BN" vanille, parce que c'étaient

ceux que préféraient mes parents. Mais nous, on aimait la fraise.

Car nous voulions les ouvrir en deux et lécher la gelée de fraise à l'intérieur.

Le dimanche on avait parfois un gâteau de la pâtisserie, mais là, très très très souvent

Praliné, ma mère appelait cela un Moka. Beurk, ça doit être pour cela que je n'aime plus

le praliné. Tout comme le pot-au-feu de l'époque, je préférai faire semblant de m'endormir

à table et ne pas manger, parce que je n'aimais pas le gras qui flottait sur le bouillon. 

Et les endives au jambon, et le foie , beurk beurk beurk. 
 

Pendant les vacances d'été, nous partions en Bretagne à Bourseul (22) 

au lieu dit "la Ville Salmon"

oh, pas de grandes occupations, on n'avait pas le droit d'aller déranger

les voisins pour jouer avec leurs enfants. Le matin ce n'était pas correct,

à midi, ils déjeunaient, et l'après-midi il fallait les laisser tranquilles. Résultats on restait

toutes les trois.

Mes soeurs n'étaient pas comme moi, une aventurière, alors je m'en allais

 avec mon chien, un petit caniche,  dans les chemins de campagne.

Quand j'y pense il aurait pu m'arriver n'importe quoi, mes parents ne savaient

pas où j'étais. J'adorai traîner autour d'un château inoccupé (oh, il était à 1,3 km,

mais j'avais l'impression que c'était super loin. C'était "Le Bois Bily" juste à côté

en limite de commune à Plorec-sur-Arguenon, oh, j'avais toujours un peu peur que quelqu'un me

tombe dessus. Mais je n'ai jamais pu entrer à l'intérieur à cette époque. (regardez

plus bas la photo actuelle. Ah c'est sûr à l'époque c'était pas ainsi, c'était plutôt,

du champ avec des herbes hautes et des arbres, pas plus ).

Donc à l'intérieur, j'ai pu voir l'intérieur oui, lorsque je sortais pour danser, là oui,

c'était devenue une boîte de nuit,

Maintenant c'est un lieux de villégiature, il s'appelle  l'Hôtel Château de Windsor

WINDSOR - c'est curieux, le Windsor... et mon prénom Elisabeth

ne  m'aurait-on pas substituer lors de ma naissance, et devrais-je alors avoir

une garde-robes immense, et un château non moins immense ????? bizarre !!! elle est brune

aussi la reine d'Angleterre. Ma fille me dit toujours "qu'elle bourgeoise", bizarre, vous avez

dit bizarre. Enfin, ce  doit être de là que me vient cette passion pour les grandes demeures

anciennes.

Nous allions peu à la plage. Ma mère disait : "il faut attendre d'avoir digérer

votre repas".   Alors on attendait,  le temps passait, les aiguilles sur la pendule

la cuisine avançaient. Alors impatiente, je demandai, bon on y va à la mer ?

et la réponse : "non il y a quelques nuages". Bon, voilà déçue, nous n'irons pas à

la plage ! et cette réponse c'était souvent. 

Puis le soir arrivait, et avec le vélo de la fille de la ferme, j'allais cherché le 

lait avec mon bidon en fer à la ferme de la Motte au Marais . 750 m nous séparaient

mais pareil, c'était loin. Tous les soirs. J'aimais ça, je voyais du monde.

A noël, je me souviens de mes patins à roulette, mon plus beau cadeau surement

avec ma poupée, car je ne me rappelle que de ceux-la. Mais je me souviens aussi

de notre crèche faite avec le papier imitant le rocher et ses lumières.

 

bon, allez la nostalgie, part  !  part : va t'en

et  voilà pourquoi je souhaite partager avec vous ces quelques photos

les premières en couleur sont celles où nous étions en vacances

 

 

1) la Ville Salmon - la maison était la 2ème sur la droite en arrivant de la route, là où est stationnée la voiture bleue

1) la Ville Salmon - la maison était la 2ème sur la droite en arrivant de la route, là où est stationnée la voiture bleue

 2) la ferme de la Motte au Marais   3) le château hôtel Windsor en 2016
 2) la ferme de la Motte au Marais   3) le château hôtel Windsor en 2016

2) la ferme de la Motte au Marais 3) le château hôtel Windsor en 2016

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

Robert Doisneau, les Halles, Paris 1967


Le choix du sapin de Noël est toujours un moment important
Il souligne une tradition païenne christianisée par les églises chrétiennes
et cela depuis le Moyen Age

Traditionnellement, il ne doit ne doit pas être érigé
avant la veille de Noël, c'est-à-dire le 24 décembre
et doit être enlevé précisément douze nuits après,
pour l'Épiphanie
  

Et en attendant le grand moment, 

les enfants postent la lettre au père Noël et admirent les vitrines

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

Et si ils se sont bien comportés à l'école ,

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

si ils sont bien sages, qu'ils se sont

bien  laver, bien   brosser les dents etc...

bien été récupérer leur petit frère ou petite soeur en sortant

de l'école et ramené le lait et le pain,

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

si ils n'ont pas fait trop de bêtises !

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

ils auront une gourmandise,

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

et pourront enfin découvrir le cadeau de leurs rêves

les plus merveilleux 

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

et pour certains, partir en vacances de Noël

et pourquoi pas aux sports d'hiver !

l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU
l 'ENFANCE - NOEL - PAR ROBERT DOISNEAU

Partager cet article

Repost 0
Published by veloliberte92et22.over-blog.com - dans NOEL-AN DECO MAISON HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (animaux, fleurs ,,,)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens