Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 08:27
Capitaine Marleau  - Corinne Masiero
Capitaine Marleau  - Corinne Masiero

née le 3 février 1964 à Douai

Corinne Masiero embrasse tardivement le milieu de la comédie.

Après avoir fait plusieurs petits boulots, elle met un premier pied dans le métier à 28 ans

Germinal de Claude Berri (1993), La Vie rêvée des anges d'Érick Zonca (1998),

sont ses premiers petits rôles au cinéma qui la propulsent dans un autre monde.

Une déjà belle et grande carrière, on ne peut là, citer tous les fims, téléfilms, et pièces

de théâtre où elle joue. En voici, pour les plus connus :

 

 

Récompenses

Nominations

Capitaine Marleau est une série française réalisée par Josée Dayan et diffusée à partir du 

Corinne Masiero incarne l'excentrique capitaine de gendarmerie Marleau, brute de décoffrage et adepte de l'humour noir, qui ne se sépare jamais de sa Chapka.

 

 

Comment dire ??? cette actrice que je n'appréciais guère avant, parce qu'elle avait

tué un acteur que j'adore qui se nomme Bruno Wolkowich dans la série P.J (2004 : Mamans, Vol à la une et Infiltrations) acteur principal de la série  - inspecteur, puis capitaine, puis commandant Vincent Fournier (épisodes 1-101), commissaire à titre posthume (épisode 106) - (ce n'est que du cinéma certes !) mais depuis,  l'ambiance de la PJ Saint-Martin était devenue si différente, qu'elle n'était évidemment plus aussi sympa à regarder. Le commandant Franck Lamougie m'énervait, c'était du genre "Le Blond" de Gad Elmaleh, et il manquait sérieusement de psychologie, une des qualité du Cdt Fournier, si l'on met de côté son charme naturel !!!

Puis la série s'est arrétée, à mon grand désespoir.

Alors qu'on ne me parle pas de Corinne Masiero, je lui en voulais !!!! (je rigole, c'est du cinéma, mais quand même,) cette actrice, je la trouvais vulgaire, avec un accent épouvantable du nord, mais en réalité elle le pousse un peu quand même.

 

ET BIEN, tenez vous bien, voilà que dans la série Capitaine MARLEAU, je l'ADORE, mais, je n'en oublie pas pour autant qu'elle a tué le Commandant Vincent FOURNIER.... !!!  L O L !

Défauts : Elle est brute de décoffrage, style grande bringue à la grande gueule, 

elle marche de travers.

Ces sarcasmes, sa vieille parka et sa chapka, ce n'est pas classe ! et sa

voiture un 4X4 qu'elle gare n'importe comme, n'inmporte où, d'ailleurs c'est 

ainsi qu'elle arrive dans sa nouvelle gendarmerie !

 

Qualité : A un coeur d'or.

Elle possède beaucoup d'humour, est un peu foldingo.

Hyper maligne, elle mène ses enquêtes avec beaucoup de discernement,

à son rythme, à sa façon, elle surprend beaucoup son entourage, par sa façon d'être, son look, son langage.

Prolos, cocos...C'est ainsi qu'elle nomme ses partenaires des "collègues" et entreprend, dès qu'elle le peut, de réécrire ses dialogues à la manière des gens du Nord. "J'en ai marre de voir toujours le même style de personnage. On doit montrer à la télé et au cinéma des gens différents", prétend-t-elle. (article télé Star)

 

Mais dès le premier épisode on a aimé ce personnage, Cette gendarmette est très attachante. Dès la fin d'un épisode, j'attends avec impatience le prochain.

 

Donc Corinne, je te pardonne quand même, un petit peu, ce qui s'est passé dans P.J.

 

 

 

Capitaine Marleau  - Corinne Masiero
Capitaine Marleau  - Corinne Masiero
Capitaine Marleau  - Corinne Masiero
Capitaine Marleau  - Corinne Masiero
 

 Corinne Masiero , 51 ans, demeure enracinée à sa région.

Elle qui a choisi de  vivre à Roubaix, revendique le sang franco-italien qui coule dans ses veines, mais surtout ses origines "prolos, cocos, athées ".

 

 

Des potes qui faisaient du théâtre à Douai m'avaient demandé de filer un coup de main pour porter du matériel. La metteuse en scène organisait des trainings physiques. Je poireautais dans mon coin, elle m'a fait monter sur le plateau avec les autres pour improviser des gestes. Dès que j'ai traversé la scène, j'ai compris que c'était ma maison : plus question de redescendre ! Elle m'a proposé de jouer dans une pièce de Fassbinder, Le Bouc. Je suis ­allée voir des spectacles vivants pour comprendre ce que c'était de jouer, et j'ai visionné des VHS de Fassbinder en allemand non sous-titré au Goethe-­Institut de Lille ! Un autre metteur en scène m'a ­repérée dans cette pièce. C'était parti. J'ai eu un de ces bols... 

 

 

 

Episode 3 : Les mystères de la foi

Partager cet article

Repost 0
Published by veloliberte92et22.over-blog.com - dans FILMS OU SERIES PREFERES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • Le blog de veloliberte92et22.over-blog.com
  • : Pour moi, la passion pour lé vélo, le sport en général, la photo, puis le cinéma, le jardinage, le bricolage, la nature (animaux, fleurs ,,,)pour mon épouse, l'équitation, les voyages, la cuisine, le cinéma, la décoration, le jardinage, la lecture, la faune, la flore etc... et chez l'humain, l'honnêteté, la sincérité, et je déteste l'hypocrisie, la sournoiserie, la fourberie...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens